Primaire de la gauche : cette fois, Hollande a bien regardé le débat (et en direct)

Élections Européennes 2019

Toute L'info sur

2017 : la bataille de la gauche

LE GRAND ABSENT DE LA PRIMAIRE - Dimanche dernier, François Hollande avait préféré assister au spectacle de Michel Drucker plutôt que de regarder les candidats à la primaire de la gauche ferrailler pour sa succession. Jeudi soir, pas de lapin, il était bien devant le poste de télévision.

Il avait regardé le premier débat, mais pas jusqu’au bout, comme ses proches avaient pris un malin plaisir à le faire fuiter dans la presse. Pour le second, il avait préféré opter pour une sortie au théâtre, pour voir la pièce de Michel Drucker au théâtre des Bouffes-Parisiens. Une virée qui n’avait pas manqué de faire couler beaucoup d’encre. Mais jeudi, lors du troisième débat, pas de faux plan. 

L’Elysée a pris soin, durant l'émission, de faire savoir à l'AFP que le chef de l'Etat avait regardé celle-ci à la préfecture des Ardennes à Charleville-Mézières, où il venait d'effectuer un déplacement.

Voir aussi

Dimanche, il sera très loin...

De quoi faire taire les commentaires selon lesquels il se désintéresserait ostensiblement de ce scrutin auquel il a été contraint de renoncer, voire voudrait le torpiller ? Rien n'est moins sûr : samedi, le chef de l'Etat s'envole pour un déplacement de quatre jours en Amérique latine, direction le Chili puis la Colombie. 

Dimanche, au moment où ses camarades socialistes et les électeurs de gauche désigneront le candidat de la Belle alliance populaire pour la présidentielle, il sera donc à plus de 11.000 kilomètres des bureaux de vote. Et comme le vote par procuration n'est pas autorisé dans cette primaire, on sait déjà que sa voix manquera dans l'urne.

Lire aussi

En vidéo

Hollande au théâtre pendant le débat de la primaire de la gauche

Sur le même sujet

Lire et commenter