Interdire les portables au collège et dans les écoles primaires : Macron n'invente rien

La vision de Macron sur l'école
Élections Européennes 2019

Toute L'info sur

Emmanuel Macron dans la course à l'Elysée

HALTE AU BIP - Le candidat d'"En Marche !" propose dans son programme l'interdiction des portables dans l'enceinte des collèges et des écoles primaires. Une mesure qui est pourtant déjà prévue par le Code de l'éducation.

Au cours de la présentation de son programme, jeudi 2 mars au Pavillon Gabriel, Emmanuel Macron a présenté un éventail de mesures, allant du concret (réforme des régimes de retraite) au symbolique, qu'il mettrait en oeuvre s'il venait à être élu Président, le 7 mai prochain. Parmi elles, une retient particulièrement l'attention : l'interdiction des téléphones portables à l'école primaire et au collège.

Voir aussi

La mesure, pleine de bon sens pour certains et démagogique pour d'autre, n'a pas été sans laisser réagir. Et pour cause. Elle existe déjà. L'article L511-5 du code de l'éducation dispose en effet, depuis une loi de 2010, que "dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges, l'utilisation durant toute activité d'enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur, par un élève, d'un téléphone mobile est interdite." 

Un texte qui laisse toutefois de la marge aux chefs d'établissement pour régir cette interdiction : salles de classe, oui. Ailleurs, dans l'ensemble dans l'enceinte, que ce soit au réfectoire ou ailleurs : c'est plus flou, même si des établissements se positionnent déjà sur une ligne dure, interdisant purement et simplement son utilisation, où que ce soit. Peu de temps après le vote de la loi, un sénateur s'alarmait déjà que cette mesure ne soit pas accompagnée d'un éventail de sanctions et de réglementations pour l'appliquer. En annonçant cette interdiction, Emmanuel Macron n'est pas (totalement) dans la répétition, mais sa mesure réclamera des éclaircissements pour présenter une réelle évolution par rapport à la situation existante.

En vidéo

VIDÉO - Au Salon de l'Agriculture, Emmanuel Macron reçoit un oeuf en plein visage

Et aussi

Lire et commenter