Qu'ont fait les députés de leur réserve parlementaire cette année ?

Qu'ont fait les députés de leur réserve parlementaire cette année ?

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
DirectLCI
GROS SOUS - Chaque année, les députés disposent de 130.000 euros qu'ils peuvent redistribuer à leur gré pour soutenir des collectivités locales et des associations. Comment ont-ils géré leur argent cette année ?

Chaque année, les députés français perçoivent une enveloppe d'argent qu'ils peuvent redistribuer comme bon leur semble via la réserve parlementaire. Il s'agit d'un ensemble de subventions d’Etat votées et modifiées en lois de finances initiales ou rectificatives. 


Généralement, ces sommes allouées permettent aux parlementaire de soutenir des investissements de proximité décidés par des collectivités locales et des activités menées par des associations. Pour l’année 2016, la réserve s’est élevée à 81,86 millions d’euros. Chaque parlementaire peut proposer l’attribution de subventions à hauteur de 130.000 euros en moyenne (les président de commission, les membres du Bureau de l'Assemblée nationale et les présidents de groupe disposent de plus). Depuis trois ans, par soucis de transparence, il est possible de voir comment vos élus ont réparti leur argent. 


On s'est penché sur les bénéficiaires de la générosité de nos élus... 

Les députés-maires privilégient leur commune

Première observation, beaucoup d'élus choisissent de tout donner (ou presque) à la commune dont ils sont - ou ont été - maires. Gilles Carrez, président de la commission des finances à l'Assemblée, a donné 200.000 euros à la commune du Perreux-sur-Marne... charmante ville de 33 000 habitants dont il était pendant vingt-quatre ans le premier édile jusqu'en décembre 2016. Georges Ginesta, maire de Saint-Raphaël, a alloué la totalité de "ses" 130.000 euros à sa ville. 


Patrick Ollier, maire de Rueil a donné 50.000 euros à... Rueil-Malmaison et 30.000 à celle de Saint-Cloud, qui se trouve être en Haut-de-Seine, dont il est le député. Provins, la ville de Christian Jacob, s'est vue attribuer 60.000 euros par le député LR. Jacques Myard, maire de Maisons-Laffitte, a donné 57.500 euros à sa commune et, en adepte des voyages en Syrie", il a gratifié l'association des parents d'élèves de l'école française de Damas de 10.000 euros. Patrick Balkany, maire de Levallois-Perret, a attribué 100.000 euros à sa commune pour la mise en lumière du parc de stationnement de la Place du 8 mai 1945. 

5000 euros à l'Unef pour Benoît Hamon

Nous nous sommes également penchés sur les distributions des candidats à la présidentielle. Benoît Hamon, député PS des Yvelines, a versé de l'argent aux villes de Bois-d'Arcy (19.000 euros) et de Fontenay-le-Fleuri (10.500 euros). Il a également donné 5.000 euros au syndicat étudiant Unef.


Nicolas Dupont-Aignan a distribué 10.000 euros à Vigneux-sur-Seine pour l'aménagement d'un nouveau Relais Assistant(e)s Maternel(le)s, 15.000 euros à Montgeron pour l'équipement d'écoles, et 15.000 euros à Crosnes pour la réfection de la toiture du clocher de l'église. Il a également attribué 5.000 euros au lycée français de Damas. 


François Fillon, député de Paris, a fourni sa plus grosse enveloppe au Comité des fêtes et des oeuvres de solidarité du Ve arrondissement. Il a aussi donné 2000 euros à l'amicale des boulistes des arènes de Lutèce.

Jackpot pour de petites associations

On le constate, la plupart des députés décident d'aider des associations pour leur fonctionnement. Antennes locales des Resto du coeur ou du Secours populaire, associations sportives ou musicales.... Alexis Bachelay, le député PS des Hauts-de-Seine, a réparti ses 130.000 euros entre 45 associations dont... "l’Association des chats libres de Gennevilliers" (1000 euros).


Denis Baupin, par exemple, a décidé d'octroyer 12.000 euros (7.000 et 5.000 euros) à l'association Cler, pour la protection de l'environnement. 

158.000 euros pour une même association

Patrick Devedjian, député des Hauts-de-Seine et président du conseil départemental des Hauts-de-Seine, a donné l'intégralité de son enveloppe, soit 130.000 euros, à EliseCare. L’association d’Elise Boghossian, docteure en médecine chinoise, est une ONG destinée à apporter une aide médicale d’urgence aux populations civiles vivant en zone de conflit comme l’Irak ou la Syrie. Le député PS des Hauts-de-Seine Jean-Marc Germain a donné 18.000 euros à l’ONG, et la députée LR de l’Essonne NKM 10.000 euros.

En vidéo

Cent-dix députés renoncent à se représenter aux législatives

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter