Quand François Fillon assure aux agriculteurs que NKM (qui le soutient encore) "ne sera pas ministre de l'Agriculture"

TROP ÉCOLO - Petite blague de François Fillon, qui a voulu donner des gages à la profession agricole jeudi, dont la FNSEA, échaudée par les réformes écolo. Non, assure-t-il, Nathalie Kosciusko-Morizet, ancienne ministre de l'Ecologie, ne sera "sûrement pas" sa future ministre de l'Agriculture.

Nathalie Kosciusko-Morizet a beau faire partie de ces quelques fidèles qui clament encore que leur soutien à François Fillon "est total", cela n'empêche manifestement pas ce dernier de torpiller l'ancienne ministre de l'Écologie de Nicolas Sarkozy. 


Alors qu'il s'adresse jeudi au Conseil de l'agriculture française, le candidat de la droite s'emploie à donner quelques gages aux représentants de la profession. Parmi ces gages, quelques doutes exprimés sur le Grenelle de l'Environnement (souhaité à l'époque par Nicolas Sarkozy et porté largement par NKM), et l'assurance à la profession "qu'une loi se fait et peut se défaire". 

Histoire de bien se faire comprendre par les grands représentants de la profession agricole, dont certains ne sont pas toujours férus de normes environnementales, François Fillon s'amuse d'une question affichée à l'écran et posée par une internaute. NKM pourrait-elle être un jour "ministre de l'Agriculture ou de l'Environnement". Et là, le candidat de la droite répond : 

Pas ministre de l'Agriculture, sûrement pas... Elle a d'autres talents !François Fillon

Rires dans la salle. NKM, elle, devrait rire jaune. Durant la primaire, alors candidate, elle avait souhaité porter des propositions écologistes au sein de la droite. 


Ministre ou pas, NKM est en campagne. Pour François Fillon, bien sûr, mais aussi pour elle-même. Elle est en effet candidate aux législatives à Paris, dans l'actuelle circonscription de... François Fillon. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter