Qui est Philippe Saurel, le dissident socialiste élu maire de Montpellier?

Qui est Philippe Saurel, le dissident socialiste élu maire de Montpellier?

DirectLCI
POLITIQUE - Après une longue carrière d'adjoint à la mairie de Montpellier et de conseiller général, Philippe Saurel accède aujourd'hui à la mairie de Montpellier. Un poste que ce proche de Georges Frêche connaît bien.

Dissident socialiste, candidat de “l’anti-système” comme il aime à se présenter, Philippe Saurel a finalement emporté la mairie de Montpellier à la barbe du candidat soutenu par Solferino, Jean-Pierre Moure, avec 37,54% des voix, après avoir été devancé au premier tour .

Ce franc-maçon proche de Manuel Valls doit son entrée en politique à Georges Frêche, l'ancien maire charismatique de la ville et président de la région Languedoc-Roussillon. Il lui aurait écrit une lettre en 1993 pour lui proposer ses services. La rumeur prétend d'ailleurs qu'il aurait écrit la même année un courrier identique au bâtonnier Gérard Christol qui conduisait la liste de droite pour les municipales. Ce que nie aujourd'hui Philippe Saurel.

Un fort ancrage local

Élu avec Georges Frêche en 1995, Philippe Saurel entre à la mairie comme adjoint aux affaires sociales, puis se voit confier l’urbanisme et enfin la culture.  Celui qui se vante de n’avoir jamais perdu un scrutin, est aussi élu au conseil général sans discontinuer depuis 1998 et est depuis 2012 député suppléant d’Anne-Yvonne Le Dain. On a connu mieux comme carrière hors du système.

Au moins ce natif de Montpellier, marié et père de deux enfants, peut revendiquer un fort ancrage local. Membre de la confrérie locale des Barons de Caravète et spécialiste d'histoire locale, ce chirurgien-dentiste a soutenu une thèse d'odontologie sur “Les dents et les hommes sous l’ancien régime en bas-Languedoc”.

Lire et commenter