Européennes : qui sont les 74 (puis 79 après le Brexit) députés français élus au Parlement ?

Élections Européennes 2019

Toute L'info sur

Elections européennes 2019 : l'heure des résultats

PROFILS - Les élections européennes du 26 mai 2019 ont débouché sur l'élection de 74 eurodéputés français. Ils passeront à 79 dès la sortie effective du Royaume Uni de l'Union européenne. Qui sont ces élus ? Voici la liste des 74 et les 5 qui devront encore attendre un peu.

Des petits nouveaux et des profils expérimentés. Les électeurs français ont envoyé 79 eurodéputés - 39 femmes et 40 hommes -  à Strasbourg à l'occasion des élections du 26 mai, dont 20 parlementaires sortants et 59 nouveaux élus. Qui sont-ils ? Voici la liste complète. Avec d'abord les 74 élus qui entreront dès à présent et 5 élus supplémentaires à l'issue de la sortie effective du Royaume-Uni après le Brexit.

Rassemblement national

Premier parti à l'issue de ce scrutin, le RN va envoyer 23 eurodéputés au Parlement européen dans le cadre du nouveau mandat de cinq ans. On y retrouve bien sûr l'ex-tête de liste, Jordan Bardella, 23 ans, conseiller régional d'Ile-de-France et porte-parole du RN depuis 2017, par ailleurs aux commandes de Génération nation, le mouvement de jeunesse du RN qui a pris la suite de l'ancien FNJ. 

En vidéo

Jordan Bardella : "On se battra pour récupérer le pouvoir, parti à Bruxelles"

Lire aussi

Seconde sur la liste, Hélène Laporte, 40 ans, conseillère en gestion de patrimoine, a été élue en 2015 sur la liste FN aux élections régionales en Nouvelle-Aquitaine, peu de temps après son adhésion au parti. Elle avait également été candidate aux législatives de 2017 dans le Lot-et-Garonne. 

Thierry Mariani, 60 ans, est ancien ministre des Transports de Nicolas Sarkozy. Il s'est engagé au RPR en 1976 et a commencé sa carrière politique il y a 30 ans comme conseiller général du Vaucluse, puis est devenu maire de Valréas, député et conseiller régional. Son rapprochement progressif avec le FN, puis le RN, s'est conclut en janvier 2019 par son ralliement à ce dernier. 

Parmi les eurodéputés RN, on compte également Dominique Bilde, eurodéputée sortante, conseillère régionale du Grand Est, dont l'immunité parlementaire a été levée en mars 2019 dans le cadre de l'enquête sur les assistants parlementaires. Figure aussi Hervé Juvin (essayiste et dirigeant d'un cabinet de conseil), Joëlle Melin (députée sortante, conseillère régionale de PACA), Nicolas Bay (sortant, co-président du groupe ENL au Parlement européen), Virginie Joron (membre du bureau national du RN et conseillère régionale Grand Est), Jean-Paul Garraud (magistrat, ex-député UMP), Catherine Griset (ex-cheffe de cabinet de Marine Le Pen, membre du bureau national du RN et mise en examen dans l'affaire des assistants parlementaires. 

Sont également élus : Gilles Lebreton (eurodéputé sortant, venu du RPF de Charles Pasqua), Maxette Pirkabas-Grisoni (dirigeante de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles en Guadeloupe), Jean-François Jalkh (sortant, militant historique du FN et ex-vice-président du FN), Aurélia Beigneux (adjointe de Steeve Briois à Hénin-Beaumont), Gilbert Collard (avocat médiatique, ayant commencé sa vie politique à la SFIO puis au PS et au centre droit, député FN de 2012 à 2017), Julie Lechanteux (adjointe de David Rachline à Fréjus), Philippe Olivier (adhérent FN depuis 1979, époux de Marie-Caroline Le Pen, conseiller de Marine Le Pen et élu régional d'Ile-de-France), Annika Bruna (ex-assistante parlementaire de Jean-Marie Le Pen), Jérôme Rivière (avocat, ex-UMP), France Jamet (adhérente FN depuis 1974, fille d'Alain Jamet, co-fondateur du FN, conseillère régionale d'Occitanie), André Rougé (ancien conseiller RPR, créateur des Horaces, collectif de hauts-fonctionnaires ayant rallié Marine Le Pen) et Mathilde Androuët, conseillère régionale d'Ile-de-France. 

Après le Brexit : Jean-Lin Lacapelle, membre du FN depuis 1986, ancien proche de Marine Le Pen, conseiller régional d'Ile-de-France. 

Lire aussi

La République en marche

La cheffe de file du groupe LaREM au Parlement européen est Nathalie Loiseau, 54 ans, ex-ministre aux Affaires européennes d'Emmanuel Macron, diplomate de formation ayant travaillé avec Alain Juppé. 

En vidéo

#ÉlectionsEuropéennes2019 : Nathalie Loiseau

Elle est accompagnée de Pascal Canfin, 44 ans, figure écologiste (ex-EELV), eurodéputé écologiste de 2009 à 2014, ancien ministre de François Hollande, puis directeur général du WWF France. Siégeront également Marie-Pierre Vedrenne (juriste en droit européen, ex-Modem), Jérémy Decerle (ex-président des Jeunes agriculteurs), Catherine Chabaud (journalite et navigatrice), Stéphane Séjourné (ex-conseiller PS puis proche conseiller d'Emmanuel Macron à l'Elysée), Fabienne Keller (ex-députée européenne, maire de Strasbourg puis sénatrice LR du Bas-Rhin), Bernard Guetta (journaliste, spécialiste de géopolitique), Irène Tolleret (vigneronne et conseillère départementale de l'Hérault), Stéphane Bijoux (journaliste, originaire de La Réunion), Sylvie Brunet (avocate, membre du Modem) et Gilles Boyer (proche d'Alain Juppé, ex-conseiller d'Edouard Philippe à Matignon). 

Sont également élus sur la liste LaREM : Stéphanie Yon-Courtin (ex-juriste à la Commission européenne, maire et conseillère départementale dans le Calvados), Pierre Karleskind (conseiller régional de Bretagne issu du PS), Laurence Farreng (directrice de la communication de la ville de Pau dirigée par François Bayrou, membre du Modem), Dominique Riquet (eurodéputé depuis 2009, ex-maire de Valenciennes, issu du Mouvement radical), Véronique Trillet-Lenoir (cancérologue), Pascal Durand (co-fondateur puis secrétaire national d'EELV, eurodéputé sortant), Valérie Hayer (ex-assistante parlementaire UDI, vice-présidente de la Maison de l'Europe en Mayenne), Christophe Grudler (journaliste, membre du Modem) et Chrysoula Zacharopoulou (gynécologue franco-grecque).

Après le Brexit : Sandro Gozi (homme politique italien, ex-secrétaire d'Etat italien aux Affaires européennes, proche de Matteo Renzi) et Ilana Cicurel (avocate, ex-candidate LaREM aux législatives de 2017 et membre du bureau exécutif de LaREM. 

Europe Ecologie-Les Verts

En plaçant EELV en tête des listes de gauche, les électeurs français ont envoyé 13 eurodéputés écologistes au Parlement européen. En tête de cortège figure bien sûr Yannick Jadot, 51 ans, député européen depuis 2009, ancien directeur de campagne chez Greenpeace, rallié à Benoît Hamon à la présidentielle de 2017. A ses côtés : Michèle Rivasi, 66 ans, eurodéputée sortante, très investie sur la question nucléaire, ancienne directrice de Greenpeace France, Damien Carême, 58 ans, le maire de Grande-Synthe depuis 2001, issu du PS puis passé à EELV, et Marie Toussaint, figure écologiste de 32 ans à l'initiative de "l'Affaire du siècle", visant à intenter un procès contre l'Etat pour inaction face au réchauffement climatique. 

Sont également élus : David Cormand, actuel secrétaire national d'EELV, Karima Delli, eurodéputée sortante, qui avait fait ses débuts au sein du collectif Jeudi Noir, Mounir Satouri, chef de file des écologistes à la région Ile-de-France, Caroline Roose, eurodéputée écologiste sortante belge, François Alfonsi, maire d'Orsani et proche des autonomistes corses, Salima  Yenbou, élue de Dammarie-les-Lys issue de l'Alliance écologiste indépendante, Benoît Biteau, agriculteur et conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine, et Gwendoline Delbos-Corfield, ex-conseillère régionale Rhône-Alpes. 

Après le Brexit : Claude Gruffat, ancien président de l'enseigne Biocoop.

Les Républicains

Le philosophe de 33 ans François-Xavier Bellamy, adjoint au maire de Versailles, prend la tête de la délégation des députés LR au sein du groupe PPE au Parlement européen. Il est suivi d'Agnès Evren, 48 ans, vice-présidente du conseil régional d'Ile-de-France chargée de la culture, d'Arnaud Danjean, 48 ans, eurodéputé depuis 2009, ancien fonctionnaire civil à la DGSE, puis représentant de la France à l'ONU, de Nadine Morano, 55 ans, eurodéputée sortante, ex-députée UMP puis ministre de Nicolas Sarkozy, et de Brice Hortefeux, 61 ans, eurodéputé sortant, ancien proche et ministre de Nicolas Sarkozy. 

Sont également élus : Nathalie Colin-Osterlé, vice-présidente UDI du conseil départementale de la Moselle, Geoffroy Didier, vice-président du conseil régional d'Ile-de-France en charge du logement, et Anne Sander, eurodéputée LR sortante.

La France insoumise

L'ancienne tête de liste Manon Aubry, humanitaire de 29 ans, porte-parole d'Oxfam France, est élue au Parlement européen aux côtés de Manuel Bompard, 33 ans, ex-directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon en 2017, et Leïla Chaibi, 36 ans, ex-militante du collectif Jeudi noir, candidate Front de gauche aux législatives de 2012, aux municipales de 2014 et aux législatives de 2017 à Paris. 

Sont également élus Younous Omarjee, eurodéputé sortant, Anne-Sophie Pelletier, aide médico-psychologique engagée dans le mouvement social dans les Ehpad, et Emmanuel Maurel, eurodéputé sortant ayant quitté le PS en 2018 pour fonder la Gauche républicaine et socialiste (GRS). 

Parti socialiste-Place Publique-Nouvelle Donne

L'alliance PS-PP-ND aura dans un premier temps 5 députés au Parlement européen : l'essayiste de 39 ans Raphaël Glucksmann, fondateur de Place Publique, l'eurodéputée PS sortante Sylvie Guillaume, 56 ans, ancienne adjointe de Gérard Collomb à Lyon, l'eurodéputé PS sortant Eric Andrieu, 59 ans, l'économiste Aurore Lalucq, 40 ans, ancienne d'EELV passée à Générations puis à Place Publique, et l'économiste Pierre Larrouturou, 54 ans, cofondateur de Nouvelle Donne.

Après le Brexit : Nora Mebarek, première secrétaire de la fédération PS des Bouches-du-Rhône. 

Sur le même sujet

Lire et commenter