Rachida Dati, favorite des sondages dans le 7e arrondissement

Rachida Dati, favorite des sondages dans le 7e arrondissement

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
DirectLCI
MUNICIPALES 2014 - Un sondage donne la maire du 7e arrondissement gagnante pour les élections de mars prochain. Elle frôle même l'élection au premier tour avec 49%. L'élue est également en position éligible pour les élections européennes de mai prochain.

Elle a beau avoir deux dissidents de droite contre elle et être régulièrement décriée dans son propre camp, Rachida Dati n'en reste pas moins très populaire dans son arrondissement. Selon un sondage TNS Sofres-Sopra Group pour Le Nouvel Observateur et RTL , l'élue frôlerait l'élection dès le premier tour, en obtenant 49 % des voix. Elle finirait en tête au second tour avec 53 %.

Alors qu'elle avait déjà dû affronter une triangulaire avec le PS et le MoDem en 2008, l'élue serait à nouveau confrontée à cette situation en mars prochain. Car, malgré l'alliance de l'UMP avec le MoDem, Rachida Dati doit faire face à une menace venue de son propre camp : l'ancien maire Michel Dumont ainsi que l'ancien premier adjoint de la mairie, Christian Le Roux, ont tous les deux monté une liste dissidente et ils pourraient réaliser des scores non négligeables (11 % et 9 %), ce qui permettrait à Michel Dumont de se maintenir au second tour. La liste PS-PCF enregistrerait 20 % et celles du FN, d'EELV et du Parti de gauche respectivement 6 %, 3 % et 2 %.

Numéro 2 aux Européennes

Pour le second tour, si Michel Dumont et Christian Le Roux fusionneraient leurs listes. Ils obtiendraient 22 % dans une triangulaire avec la liste de gauche (PS-PCF-EELV) conduite par Capucine Edou à 25 %, et celle de Mme Dati, victorieuse avec 53 %. 6 % ne se prononcent pas.

Un sondage qui tombe bien pour l'ancienne ministre de la Justice de Nicolas Sakorzy. Cette dernière vient d'être désignée numéro 2 de la liste UMP aux élections européennes de juin prochain. Une nomination qu'elle a accueillie avec un peu de froideur : celle-ci convoitait en effet la tête de liste , qu'elle a dû laisser à Alain Lamassoure, parachuté depuis le Sud-Ouest.

Dans un tweet, l'élue a félicité son nouveau partenaire, tout en ajoutant qu'elle était "très heureuse de faire la guide". Une manière de signaler à tous, qu'on ne vient pas lorgner impunément sur le territoire de Rachida Dati.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter