Rachida Dati : "NKM trahira François Fillon comme elle a trahi tous les autres"

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
ENNEMIES - Après avoir violemment critiqué François Fillon jeudi, Rachida Dati s’en prend avec la même véhémence ce vendredi à Nathalie Kosciusko-Morizet, une femme politique qui, selon elle, "n'a jamais bossé de sa vie". Elle affirme que l'ancienne ministre de l'Environnement n'est pas légitime pour récupérer la circonscription de l'ex-Premier ministre à Paris et qu'elle espérait aussi obtenir.

Rachida Dati n’a jamais porté Nathalie Kosciusko-Morizet dans son cœur. Et la voir à présent reprendre la circonscription parisienne de François Fillon -qu'elle même visait- ne va pas améliorer leurs rapports. Ce vendredi sur France Info, la députée européenne et maire du VIIe arrondissement de Paris n’a d’ailleurs pas caché sa colère. 

D’après elle, le candidat de la droite va regretter son choix. "À peine élue, elle sera déjà sur le futur combat de la présidentielle de 2022 parce qu’elle trahira Fillon de la même manière, comme elle a trahi tous les autres". De toute façon, "elle a déjà négocié son poste de ministre" donc "elle ne sera pas présente" dans sa circonscription, croit savoir l’ancienne Garde des sceaux.


Le parachutage de NKM dans la circonscription de François Fillon aura également, selon elle, des conséquences politiques au plan local. "On ne peut pas à chaque fois mépriser les électeurs parce que cela nous décrédibilise au passage. Cela nous affaibli dans notre combat parisien", ajoute Rachida Dati.

NKM : "Je l'ai appelée (...) Pas de retour"

Bien lancée, Rachida Dati décide de tailler un costard en direct à NKM. "Elle a fait Polytechnique mais elle n'a jamais bossé de sa vie. Moi je trime depuis que j'ai seize ans et demi. Je sais ce que c’est de signer un contrat de travail, je sais ce que c’est de négocier un bail, d’obtenir un emprunt quand vos parents ont une carte de séjour. Je sais ce que c’est d’avoir des fins de mois difficiles", lance la maire du VIIe arrondissement. 


Sollicité par LCI, l’entourage de Nathalie Kosciusko-Morizet tient à faire remarquer que Rachida Dati ne vient plus depuis des mois au Conseil de Paris. "Je l’ai appelée, je lui ai fait un SMS, pas de retour", a expliqué l’ex-maire de Longjumeau à ses proches. De toute façon, "je suis présidente de l’opposition (municipale, ndlr). J’aurais pu aller partout", ajoute-t-elle.

"Fillon me donne l’impression qu’il a commencé un marathon et qu’il n'a déjà plus de souffle"

Sur France Info, Rachida Dati a également réservé de nouvelles attaques à François Fillon, déplorant qu’il n’ait pas "consulté" les élus des arrondissements situés dans cette circonscription avant de promouvoir NKM. Si elle loue la "constance" de l'ancien Premier ministre au cours de la primaire de la droite et du centre, elle ne veut pas que "cette constance se confine à l’enfermement voire à l’isolement", dit-elle. 


Et concernant sa campagne présidentielle, elle conclut : "il me donne l’impression qu’il a commencé un marathon et qu’il a déjà plus de souffle".  

En vidéo

REPLAY - L'Invité Politique du 11 octobre 2016 : Rachida Dati

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Plus d'articles

Lire et commenter