Radiés des listes électorales à Strasbourg ou Clichy, ils pourront finalement voter au second tour

Élections Européennes 2019

Toute L'info sur

Le second tour de l'élection présidentielle 2017

2e ROUND - A Strasbourg comme à Clichy, de nombreux radiés des listes électorales ont décidé de contester leur situation devant le juge d'instance. Et certains d'entre eux ont obtenu gain de cause.

Ils sont nombreux, aux quatre coins de la France, à avoir découvert le jour du premier tour de la présidentielle qu’ils étaient radiés des listes électorales. Impossible pour eux de placer leur précieux bulletin dans l’urne. Les causes peuvent être multiples : une double inscription sur les listes par exemple ou un changement d’adresse. Des électeurs frustrés avaient même mis au point une carte interactive recensant les endroits où ils avaient été empêchés de voter.

Parmi eux : 2000 Strasbourgeois qui avaient déménagé sans pour autant changer de ville. Ou encore 3800 habitants de Clichy, victimes d'un "grand ménage" qui n'avait pas été opéré depuis une dizaine d'années, selon la mairie. Mais une radiation peut être contestée jusqu’au jour du vote, comme nous vous l’indiquions au lendemain du premier tour. 

Lire aussi

A Strasbourg, la mairie ouvre ses portes aux "radiés" jusque dimanche

Certains  non-inscrits strabourgeois ont donc décidé d'en référer au juge d’instance … et ont obtenu la révision de leur situation. "La Cour de Cassation vient de casser une décision antérieure du tribunal d'instance de Strasbourg concernant les inscriptions sur les listes électorales", explique ce samedi la mairie dans un communiqué, ouvrant donc la possibilité de se réinscrire sur les listes électorales.  

Mais les démarches ne s’arrêtent pas là. Les non-inscrits ou mal-inscrits doivent dorénavant se rendre au service des élections de la commune, munis d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile de moins de trois mois et récupérer leur dossier de radiation. Selon nos confrères de France 3, une quarantaine d’électeurs ont déjà procédé à cette première étape. Ils devront ensuite se rendre au tribunal d’instance pour que leur cas soit étudié.

Pour faciliter les choses, la mairie ouvrira exceptionnellement ses bureaux du service des élections jusqu'à dimanche. Du côté du tribunal d’instance, une permanence se tiendra spécialement dimanche, jour du vote. Une obligation légale, dans toutes les villes de France, les journées de scrutin.

A Clichy, une étude au cas par cas

A Clichy, sur les 3 800 personnes radiées en fin d'année dernière,  certaines ont reçu une fin de non recevoir. Mais le tribunal d'instance d'Asnières reconnait des erreurs. Interrogé par Le Parisien, il indiquait ce mardi avoir à traiter plusieurs centaines de procédures. "Nous avons rendu 172 décisions", soulignait le service en charge des réclamations. Mais tout n'est pas gagné pour les plaignats, "moins de la moitié des personnes ont obtenu gain de cause." Là encore, le tribunal sera sur le pont jusqu'au dernier jour du scrutin.

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle

Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter