Régionales 2015 en Bourgogne-Franche-Comté : Marie-Guite Dufay (PS) l'emporte

Régionales 2015 en Bourgogne-Franche-Comté : Marie-Guite Dufay (PS) l'emporte

DirectLCI
FOCUS - Marie-Guite Dufay (PS) a battu François Sauvadet (LR) et Sophie Montel (FN) pour remporter la région Bourgogne-Franche-Comté à l'issue du second tour des élections régionales ce dimanche. Découvrez, dès qu'ils sont officialisés, les résultats complets grâce à notre carte interactive.

Les résultats
La droite et la gauche pouvaient-elles faire barrage au Front national en Bourgogne Franche-Comté ? Au vu des scores du premier tour, la question se posait. Sophie Montel, la candidate de l'extrême droite, était arrivée largement en tête, avec 31,48% des voix. Derrière, la liste Les Républicains de François Sauvadet avait rassemblée 24% des suffrages, tandis que le PS de Marie-Guite Dufay plafonnait à 22,99% des voix.

EN SAVOIR + >>  Découvrez tous les résultats des élections régionales 2015

Au second tour, pourtant, c'est bien la candidate socialiste qui l'a emporté par 34,68% des voix contre 32,89 pour la liste de François Sauvadet. Dans la région comme ailleurs, le FN ne dispose que de peu de réserves et plafonne au second tour (32,44% pour Sophie Montel ). 

 Les résultats en détail (si la carte ne s'affiche pas, cliquez ici )


 La région 
Sur bien des tableaux, la région Bourgogne-Franche-Comté joue les petits poucets. Troisième région la moins peuplée de France après la Corse et le Centre, elle se caractérise par une population principalement rurale, avec peu de grandes villes (seules Dijon et Besançon dépassent les 100.000 habitants). La région compte 2,82 millions d'habitants, s'étend sur 47.800 km2 et a pour capitale Dijon.

L'économie de Bourgogne-Franche-Comté repose principalement sur l'agriculture et l'industrie. On y trouve ainsi deux vignobles importants, ceux de Bourgogne et du Jura, ainsi que des usines de premier ordre, tels que Peugeot-Citroën Sochaux, plus grande usine de France, les usines Alstom de Belfort, celles du fromager Bel, les usines métallurgiques du Creusot, etc. Les difficultés économiques depuis la crise des subprimes ne l'ont toutefois pas épargnée : entre 2007 et 2012, la croissance de la région n'était que de 0,2 % par an, contre 1,3% pour la France dans son ensemble. Malgré cette fragilité, le taux de chômage y est inférieur à la moyenne nationale, à 9,2%.

EN SAVOIR +
>> 
Découvrez les résultats des élections régionales en Bourgogne-Franche-Comté
>> 
Les élections régionales, comment ça marche ?
>> 
Une région, à quoi ça sert ?  
>> 
Retrouvez toute notre page consacrée aux élections régionales 

Sur le même sujet

Lire et commenter