Régionales 2015 : Sarkozy enterre le front républicain

Régionales 2015 : Sarkozy enterre le front républicain

DirectLCI
NI NI - Interrogé ce mercredi matin sur Europe 1, Nicolas Sarkozy a considéré que s'allier avec le PS pour barrer la route du FN reviendrait à "rendre service" à ce dernier.

Nicolas Sarkozy veut maintenir les listes Les Républicains à tout prix. Alors que la menace d'une victoire du Front national semble envisageable dans deux régions, le Nord-Pas-de-Calais-Picardie et la Provence-Alpes-Côte d'Azur, l'ex-président de la République l'a répété mercredi 2 décembre au matin sur Europe 1 : la droite maintiendra ses listes en vue du second tour "partout où nous serons en position de les maintenir".

"Je ne rendrai pas au FN ce service"

Une prise de position qui rejoint celles de plusieurs autres membres de son parti, tels que Xavier Bertrand ou Luc Chatel , qui se sont déjà prononcés contre un rapprochement avec la gauche. Quant à l'idée, avancée un temps par Manuel Valls, d'une fusion entre les listes des deux partis, elle a plus que jamais du plomb dans l'aile : "Nous ne ferons pas d'alliance, je ne rendrai pas au FN ce service. Je n'ai rien à voir avec le FN, mais je combats la politique du PS", martèle Nicolas Sarkozy.

A LIRE AUSSI
>> Le Front républicain de plus en plus improbable
>>
Retrouvez tout notre dossier consacré aux élections régionales >> Interview vidéo - Xavier Bertrand : "Je suis le seul à pouvoir l'emporter sur Marine Le Pen"
>>
Ce que disent les sondages à une semaine du premier tour >> Notre page spéciale pour les régionales

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter