René Dosière, député et auteur d"Argent, morale et politique" : "Je parrainerai Emmanuel Macron"

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
SOUTIEN – Emmanuel Macron pourra compter sur le parrainage de René Dosière. Invité d’Audrey Crespo-Mara ce vendredi, le député apparenté PS a annoncé qu’il allait apporter sa signature au leader d’"En Marche !". Pour un appel franc et massif à voter Macron, l’élu spécialiste des finances publiques et auteur du livre "Argent, morale et politique", demande cependant encore un délai de réflexion.

C’est un premier pas. Dans les prochains jours, le Conseil constitutionnel devrait recevoir la déclaration de parrainage de René Dosière au profit d’Emmanuel Macron. Le député de l’Aisne, apparenté PS et auteur du livre "Argent, morale et politique" a annoncé sa décision sur le plateau de LCI ce vendredi, en ajoutant toutefois qu’elle n’avait pas valeur d’engagement formel pour le leader d’"En Marche !". Selon lui, le programme dévoilé jeudi demande notamment "à être précisé". 


Prudent à la vue des multiples rebondissements de la campagne, René Dosière  laisse même entendre qu’il pourrait hésiter entre Emmanuel Macron et Alain Juppé, si ce dernier prenait la place de François Fillon. "Juppé n’était pas si mal que ça. Ce qui compte, c’est la solidité des personnes et avoir un programme qui ne casse pas la société et  ne mette pas la France hors du jeu économique et mondial."

Benoît Hamon vise la présidence du Parti socialiste, pas la présidence de la FranceRené Dosière

Un critère qui exclut, selon lui, Benoît Hamon dont le député de l’Aisne  juge le programme "ahurissant". "Quand il est en train de nous dire qu’on pourrait ne pas rembourser nos dettes (…) Ce  n’est pas la présidence de la France qu’il vise, c’est la présidence du Parti socialiste. Or, la présidentielle doit se passer à un autre niveau." 


Ardent défenseur d’une plus grande transparence dans la vie politique, René Dosière met en tout cas Benoît Hamon et Emmanuel Macron sur un pied d'égalité concernant leur probité. Le candidat du PS aurait selon lui "un rapport à l'argent parfaitement honnête".  Quant au blanc-seing  qu'il accorde à Emmanuel Macron, il tranche avec les doutes émis par de nombreux candidats à la présidentielle, qui le présentent comme le candidat de l'argent. "Emmanuel Macron a fait une déclaration de patrimoine quand il était ministre, cette déclaration est publique. Il n’y a pas eu d’observation de la part de la Haute autorité."  Selon lui, Emmanuel Macron qui a démissionné de l'Inspection générale des Finances, "a décidé de servir le pays, au détriment de ses intérêts financiers, c’est plutôt rare." 

En vidéo

Replay - L'invité de 8h45 de LCI Matin : René Dosière

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Emmanuel Macron dans la course à l'Elysée

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter