"Je suis un homme de droite" : revoyez le premier discours d'Edouard Philippe dans le costume de Premier ministre

PASSATION - Edouard Philippe, le nouveau locataire de Matignon, a rendu hommage à son prédécesseur. S'il s'est affirmé comme "homme de droite", il a témoigné de son estime pour le "normand" Bernard Cazeneuve, comme lui ancien maire d'une ville de la région, et le considère comme un "exemple".

Au "je suis un homme de gauche", prononcé quelques minutes avant par Bernard Cazeneuve, a succédé le "je suis un homme de droite" d'Edouard Philippe, le Premier ministre tout juste nommé par Emmanuel Macron. La passation de pouvoir entre les deux hommes a eu lieu lundi après-midi à Matignon.


"Vous êtes complètement normand, et moi aussi", a insisté Edouard Philippe, évoquant longuement son "estime" pour son prédécesseur. "Vous avez constitué un exemple, (...) un exemple de caractère", a ajouté le nouveau chef du gouvernement à destination de Bernard Cazeneuve. 

Sans en dire plus sur ses priorités politiques en tant que nouveau Premier ministre, Edouard Philippe s'est fait le chantre de la "modération". À Léon Blum et Pierre Mendès-France, cités par Bernard Cazeneuve comme références, l'ancien maire du Havre, a ajouté Charles de Gaulle et Georges Clémenceau, dessinant un équilibre "violemment modéré, mais terriblement conquérant". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter