Législatives 2017 : sur Twitter, l'abstention record fait parler

N'A PAS VOTE - Si le parti d'Emmanuel Macron se dirige vers une victoire aux législatives après ce second tour, celle-ci est toutefois à nuancer, comme beaucoup le soulignent sur les réseaux sociaux. Pour la première fois de l'histoire de la Ve République, l'abstention aux législatives dépasserait la barre des 50% au premier tour.

Elle atteindrait 50% selon l'Ifop, 50,2% selon Ipsos, 51% selon Kantar Sofres-onepoint et Elabe. Elle, c'est l'abstention. Un chiffre record dans l'histoire de la Ve République. Pour ces législatives 2017, elle se situe très au-delà du taux de 42,78% du premier tour de 2012, déjà historiquement élevé. Traditionnellement plus faible à l'élection présidentielle, l'abstention avait atteint 22,23% des inscrits au premier tour le 23 avril.  

Pour les observateurs ce chiffre record est loin d'être une surprise. Selon Frédéric Dabi, directeur adjoint de l'Ifop, cette abstention élevée "n'est pas une véritable surprise" dans la mesure où l'on observe, "depuis vingt ans, une baisse régulière du taux de participation" aux législatives, confie-t-il à l'AFP. Depuis l'entrée en vigueur en 2002 du quinquennat et du calendrier faisant se succéder présidentielle et législatives, "c'est un scrutin qui a perdu son autonomie". 


Les électeurs ont le sentiment que les jeux sont faits après la présidentielle, et se disent 'à quoi bon aller voter'", ajoute Frédéric Dabi. Un désintérêt qui a pu être amplifié cette année par le triomphe d'Emmanuel Macron, élu avec 66,10% des voix face à Marine Le Pen le 7 mai, grâce en partie au rejet du Front national, mais pas toujours sur un vote d'adhésion. Quoiqu'il en soit, ce chiffre record a inévitablement fait réagir les internautes, sur Twitter. 

Résultats, sondages, candidats : découvrez notre page spéciale consacrée aux élections législatives 2017


Qui sera votre député(e) ? Découvrez ici tous les résultats des élections législatives 2017.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Elections législatives 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter