Résultats, candidats, programmes... Tout savoir sur le 14e arrondissement de Paris

Résultats, candidats, programmes... Tout savoir sur le 14e arrondissement de Paris

DirectLCI
MUNICIPALES À PARIS - Candidats, enjeux, polémiques, résultats… Metronews fait le point sur l'essentiel à retenir dans le 14e arrondissement de Paris avant les élections de mars 2014.

"J'irai dans un arrondissement de reconquête", avait prévenu Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP aux élections municipales de la capitale. Elle a donc tenu sa promesse en se présentant dans un arrondissement acquis à la gauche depuis 2001. Le 14e, un des arrondissements les plus peuplés de Paris, est en effet stratégique dans la bataille pour la conquête de la capitale. Si l'ex-maire de Longjumeau l'emporte, elle peut gagner une dizaine de sièges au Conseil de Paris.

> Maire sortant PS : Pascal Cherki

Le député-maire du 14e arrondissement a tenu tête quelque temps, exigeant de se présenter une nouvelle fois. Pascal Cherki avait déclaré en juillet ne pas avoir pris sa décision, faisant valoir qu'une défaite du PS dans le 14e pourrait coûter la mairie de Paris à Anne Hidalgo. Il s'est finalement rallié à la règle de non-cumul des mandats imposée par la candidate socialiste et a été promu porte-parole de la première adjointe de Bertrand Delanoë.

> Les candidats

NKM sera la tête de liste de l'UMP dans l'arrondissement. Un choix critiqué par certains. "J’ai décidé d’être candidate dans le 14e parce que c’est là que j'ai décidé de vivre avec ma famille", a écrit la députée (UMP) de l'Essonne, dans une lettre aux habitants de l'arrondissement.

Face à elle, une autre candidate de droite, considérée comme dissidente : la conseillère UMP du 14e, Marie-Claire Carrère-Gée. La femme de Frédéric Thiriez, le président de la Ligue nationale de football, a préféré être suspendue de son parti plutôt que de rallier NKM.

Carine Petit, jusqu'alors adjointe au maire du 14e arrondissement, chargée de la politique de la ville et des quartiers, a été investie par Anne Hidalgo pour le PS. Une candidature approuvée par les militants socialistes au détriment d'Olivia Polski.

Célia Blauel (EELV), conseillère du 14e arrondissement, Leila Chaibi (PG), Tiphaine Leost (FN), Nicolas Mansier ( Ensemble pour le 14e ), sont également candidats.

> Les résultats aux élections municipales précédentes

En 2008, c'est Pierre Castagnou qui a porté l'alliance de la gauche et remporté l'élection avec plus de 57% des voix. Mais, un an plus tard, en 2009, l'élu est décédé des suites d'un cancer à l'âge de 68 ans. Pascal Cherki lui a succédé.

> L'info à retenir

Selon deux sondages Ifop-Fiducial pour le Journal du Dimanche et Sud Radio, Nathalie Kosciusko-Morizet récolterait 36% des voix au premier tour dans l'arrondissement. Au deuxième tour, sans hypothèse de triangulaire, elle s'inclinerait face à Carine Petit en recueillant seulement 43% des suffrages.

> Lire tous les articles de metronews sur le sujet

- Carine Petit, l'inconnue qui déjoue le pari de NKM

- Municipales à Paris : Hidalgo et NKM seraient battues dans leur arrondissement

- Carrère-Gée : "Dans le 14e, c'est le comportement de NKM qui est dissident"

- La rivale socialiste de NKM a été désignée dans le 14e arrondissement

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter