Résultats, candidats, programmes... Tout savoir sur le 16e arrondissement de Paris

Résultats, candidats, programmes... Tout savoir sur le 16e arrondissement de Paris

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
DirectLCI
MUNICIPALES À PARIS - Candidats, enjeux, polémiques, résultats… Metronews fait le point sur l'essentiel à retenir dans le 16e arrondissement de Paris avant les élections de mars 2014.

Le 16e, un arrondissement très ancré à droite et qui envoie 13 membres au Conseil de Paris, va voir s'affronter trois listes à droite.

> Le maire sortant : Claude Goasguen (UMP)

Élu en 2008 maire du 16e, cet ancien proche du mouvement d'extrême droite Occident a été élu la première fois conseiller de Paris en 1983.

> Les candidats

Malgré certaines rumeurs sur la volonté de NKM de vouloir écarter tous les barons de l'UMP à Paris, Claude Goasguen (UMP) se présente à nouveau pour la liste UMP-UDI-Modem.

L'ex-UMP et conseiller du 16e, David Alphand, a décidé de présenter une liste dissidente. En décembre, NKM tentait toujours de l'en dissuader. Mais le 17 janvier dernier, le conseiller de Paris a confirmé rejoindre la liste Paris Libéré de Charles Beigbeder.

A l'UDI, c'est Valérie Sachs qui n'a pas apprécié l'accord avec l'UMP et qui souhaite également présenter sa propre candidature sous l'étiquette Nous Citoyens. Elle critique notamment le choix de d'Ann-Katryn Jégo , l’épouse du député de Seine-et-Marne Yves Jégo, qui sera 3e sur la liste de NKM dans le 16e.

Le conseiller du 16e, Thomas Lauret (PS), mais aussi Pascale Ourbih (EELV), Lucas Gomez (Front de gauche) et Gérard David (FN) se présentent également.

> Résultats aux élections municipales précédentes

En 2008, la liste que Claude Goasguen mène dans 16e recueille 51,71% des suffrages au premier tour, loin devant ses concurrents Jean-Yves Mano (PS, 17,08%), David Alphand (divers droite, 13,22%), et Jean Peyrelevade (MoDem, 8,64%).

> L'info à retenir

L'UMP de l'ouest parisien a montré ses divisions pendant la campagne municipale. Comme l'a révélé le Canard enchaîné. "Tu ne vas pas faire la loi ici, tu n'es pas en Seine-Saint-Denis, aurait balancé Claude Goasguen. Ne ramène pas dans la capitale tes mœurs du 9-3." Réponse sèche de Rachida Dati : "Tu te prends pour qui pour me parler sur ce ton ? Tu t'y crois autorisé parce que j'ai refusé de coucher avec toi ?". Et toujours selon l'hebdomadaire, Rachida Dati envisageait de déposer une main courante contre le maire du 16e pour "insulte et injure raciste".

> Lire tous les articles de metronews sur le sujet

- NKM fait-elle la chasse aux barons de l'UMP ?

- Insultes à l'UMP : Dati voudrait porter plainte contre Goasguen

-  Dati-Goasguen : polémique autour du "SMS coquin"

- Goasguen : "Anne Hidalgo est une apparatchik"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter