Résultats, candidats, programmes... Tout savoir sur le 5e arrondissement de Paris

Résultats, candidats, programmes... Tout savoir sur le 5e arrondissement de Paris

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
DirectLCI
MUNICIPALES À PARIS - Candidats, enjeux, polémiques, résultats… Metronews fait le point sur l'essentiel à retenir dans le 5e arrondissement de Paris avant les élections de mars 2014.

Dissidences et parachutage. Voilà ce que dénoncent certains élus à propos des chefs de file du 5e, l'arrondissement le plus ancien de la capitale . Entre le Panthéon et la Sorbonne, nombre de socialistes aimeraient faire tomber le "clan" Tiberi.

> Maire sortant (UMP) : Jean Tiberi

Jean Tiberi, l'ancien maire de Paris installé à l'Hôtel de Ville de 1995 à 2001, a été chef de file du 5e arrondissement entre 1983 et 1995, réélu en 2001 et 2008. Battu par Bertrand Delanoë, il a récupéré son fief et ne compte pas laisser quelqu'un d'autre qu'un Tiberi à sa tête.

> Les candidats

Jean Tiberi, le plus ancien maire d'arrondissement de la capitale qui tient tête à Natahalie Kosciusko-Morizet, a laissé sa place pour présenter son fils, Dominique Tiberi. Ce dernier a ainsi refusé d’être deuxième derrière la candidate désignée en octobre par Nathalie Kosciusko-Morizet, Florence Berthout . Cette dernière, âgée de 51 ans, siège au Conseil de Paris depuis 2001. Elle est première adjointe de Jean-François Legaret, le maire UMP du Ier.

Au PS, l'investiture de Marie-Christine Lemardeley (pour respecter les exigences de parité d'Anne Hidalgo), présidente de l’université Sorbonne-Nouvelle Paris III et non encartée au parti, n'a pas été si facile. Lyne Cohen-Solal, la candidate socialiste de 2008, a été écartée, tandis que de nombreux militants de l'arrondissement dénonçaient "le parachutage d’une personne qui ne vote pas encore dans l’arrondissement et qui est totalement inexpérimentée". Bernard Rullier, le conseiller parlementaire de François Hollande et bien implanté localement avait également affiché sa volonté de se présenter pour la mairie du 5e. Parité aidant, Anne Hidalgo a finalement réussi à imposer Marie-Christine Lemardeley.

Laurent Audouin (EELV), Lucia Laporte (FN), Martine Masson-Chrétien (PG) et Thomas Schmitz (Paris libéré), tenteront également de briguer un mandat municipal.

> Résultats aux élections municipales précédentes 

À l’issue d'une triangulaire entre UMP, PS et Modem, Jean Tiberi a été réélu avec 45% des voix face à la socialiste Lyne Cohen-Solal (44,10%) et Philippe Meyer pour le Modem.

> L'info à retenir

NKM avait promis le renouvellement et la non-investiture de candidats lourdement condamnés à l'instar de Jean Tiberi, toujours en procédure judiciaire pour "l'affaire des faux électeurs". Après de nombreuses batailles, chacun est resté sur ses positions et la candidate UMP à la mairie de Paris n'a pas trahi son engagement. Pas moins de 16 candidats aux élections municipales à Paris ont ainsi été suspendus par l'UMP dont Dominique Tiberi.

> Lire tous les articles de metronews sur le sujet

- Les militants socialistes du 5e arrondissement se rebellent

- Le PS s'accorde dans le 5e arrondissement

- Municipales : NKM évince Tiberi

- Municipales : les seize dissidents dont l'UMP parisienne ne veut plus

- Sondage : le fief des Tiberi penche sérieusement à gauche

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter