Avec 8,4% des votants, le vote blanc n'a jamais été aussi élevé sous le Ve République

SCRUTIN – Avec 8,4% des votants, selon les estimations de notre partenaire Kantar Sofres onepoint, le vote blanc atteint son plus haut niveau historique sous la Ve République. En comptant les bulletins nuls (3,6% des votants) et l’abstention (25,8%), le taux de Français n’ayant ni voté pour Emmanuel Macron ni pour Marine Le Pen s’élève à près de 35%, soit plus de 16,5 millions d’électeurs.

C’est un record absolu sous la Ve République. Attendu comme élevé, le vote blanc a confirmé sa poussée en atteignant son plus haut niveau historique à 8,4% des votants, soit le choix d’environ 3 millions de Français, selon les estimations de notre partenaire Kantar Sofres onepoint. Le nombre de votes blancs et nuls (3,6% des inscrits) s’élève ainsi à près de 9% des inscrits. Si l’on y ajoute les 25,8% d’abstention, le pourcentage d’électeurs n’ayant voté ni pour Emmanuel Macron ni Marine Le Pen s’élève à près 35%, ce qui représente plus de 16,5 millions de personnes. Colossal et inédit. 

Comme pour l’abstention, le précédent record datait du second tour de la présidentielle de 1969 entre Georges Pompidou et Alain Poher, avec 6,4% de votes blancs et nuls (comptabilisés ensemble jusqu'en 2012 pour les scrutins présidentiels). Avec respectivement 6% et 5,8%, les duels Jacques Chirac-Lionel Jospin de 1995 et Nicolas Sarkozy-François Hollande de 2012 se classaient jusqu’alors deuxième et troisième. En 2002, quand Jean-Marie Le Pen avait participé au face-à-face final, le nombre de votes nuls et blancs était de 5,4%. 

En vidéo

De sa première apparition devant les caméras à son accession à l'Élysée, portrait d'Emmanuel Macron

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle

Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le second tour de l'élection présidentielle 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter