"Céline Dion", "Paul Ciseau" ou "Omar Da Fonseca"... les bulletins de vote (nuls) les plus improbables du premier tour

ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2019
DirectLCI
INSOLITE – Parce qu'ils n'ont pas voulu choisir parmi les onze candidats ou par simple goût de la blague (ou les deux), des électeurs se sont amusés à glisser dans les urnes des bulletins de vote – comptés comme nuls – pour le moins insolites. Florilège.

En ce dimanche électoral, personne n'a trouvé manifestement grâce à leurs yeux. Par impossibilité de choisir l’un des onze candidats à l’élection présidentielle ou par simple envie de blaguer un peu (ou les deux !), des électeurs se sont amusés à détourner les bulletins. 


Attention toutefois, la blague et le bon jeu de mot ont leurs limites : ces bulletins qui n'ont pas manqués de faire rire le web et les réseaux sociaux sont considérés comme nuls . LCI vous a recensé les meilleurs. Tour d’horizon. 

Les jeux de mots

Certains  candidats, Marine Le Pen et Jean Lassalle pour ne citer qu’eux, ont particulièrement inspiré les électeurs pour des jeux de mots plus ou moins bien sentis. 

Pour d’autres, le choix était tellement cornélien qu’ils ont préféré s’en remettre au hasard avec un bon vieux pierre-feuille-ciseaux, plus connu sous le nom de chifoumi (ou shifumi).

Les stars de la musique (et de la télé)

De Céline Dion à Beyonce en passant par le rappeur Damso, les musiciens et les chanteurs ont connu un certain succès. 

Un autre plaisantin breton s'est amusé à glisser dans l'urne un bulletin "Osez José", en référence au personnage incarné par Frédéric Bouraly dans la série "Scènes de ménage", sur France 2. C'est l'anecdote que nous racontent nos confrères de Ouest-France.

Les (anciens) sportifs

Personnage haut en couleur, l’ancien footballeur argentin Omar Da Fonseca, aujourd’hui chroniqueur pour beIN Sports, a visiblement su mobiliser ses fans. Tout comme le basketteur américain des San Antonio Spurs (le club deTony Parker), Kawhi Leonard (!!?).   

Figures historiques ou personnages du présent

Figure de la Révolution française, Maximilien de Robespierre suscite apparemment la nostalgie de quelques-uns en cette période troublée. Plus en accord avec leur époque, d’autres électeurs préfèrent quant à eux donner leurs voix aux youtubeurs Cyrus North et Cyprien.

Les généreux

A défaut de se voir "rendre l'argent" par François Fillon, certains ont décidé de lui en donner. C'est ainsi qu'à Paris, un (généreux) électeur a glissé dans l'urne un billet de 50 euros... adressé à Penelope Fillon. 

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle


Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter