VIDÉO - Le premier tour vu de l'étranger : Macron comparé à Kennedy, Le Pen perçue comme une menace

ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2019
REVUE DE PRESSE - De Bruxelles à Londres à en passant par Madrid et Genève, les médias européens ont les yeux braqués ce lundi matin sur un scrutin historique et saluent la qualification d'Emmanuel Macron au second tour.

Ce sont donc Emmanuel Macron et Marine Le Pen qui s'affronteront le 7 mai pour la présidence de la République française à l'issue d'un premier tour historique, qui voit le candidat de la droite républicaine, François Fillon, éliminé (19,91%) et la gauche socialiste décimée (6,35%). 


Les deux finalistes ont respectivement recueilli 23,75% et 21,53% des 35.503.471 suffrages exprimés, selon les résultats globaux hors Français de l'étranger donnés par le ministère de l'Intérieur lundi. Avec leurs programmes aux antipodes l'un de l'autre, l'opposition atteint son paroxysme sur l'Europe, et ne manque pas de faire réagir les médias étrangers.

L'Espagne a les yeux braqués sur l'Elysée

Si quelques quotidiens ne l’ont évoqué qu’à travers les dépêches d’agence AFP ou Reuters, toute la presse internationale a abordé ce lundi le résultat du premier tour. 


C'est presque à l'unanimité que les médias d’Espagne se sont intéresser à ce scrutin inédit, et de près, saluant pour la plupart la qualification d'Emmanuel Macron au second tour. Ainsi tandis que El Mundo et El Correo voient déjà le candidat de "En Marche !" à l'Elysée,  le quotidien catalan "El Periodico titre en une "Tous contre Le Pen."

Référence à John Fitzgerald Kennedy

Pour l'occasion, le journal suisse Le Temps qui espère la victoire d'Emmanuel Macron, reprend l'expression de "nouvelle frontière" utilisée par l'ancien président américain John Fitzgerald Kennedy.  "Ce jeune président de même pas 40 ans peut donner une nouvelle frontière à la France et améliorer le sort des Français", peut-on lire ce lundi dans le quotidien qui ajoute qu'"avec le Front national, ce sont les descendants de la France collaborationniste et de l'Algérie française qui se trouvent aux portes du pouvoir".

Les Français "ont fait leur révolution"

Le titre belge Le Soir place également Emmanuel Macron en première page, et en première place avec une Une "En marche vers l'Elysée", pour le moins évocatrice. Dans un éditorial, le quotidien juge que les Français "ont fait leur révolution, balayant, à la Trump, les partis et les hommes politiques traditionnels, de gauche comme de droite, pour mettre face à face deux personnalités hors système". L’avenir de la France, décrite "comme un pays dépressif et en colère", passera aussi par le "troisième tour", peut-on lire aussi en référence aux élections législatives de juin prochain.

"Une nouvelle révolution française"

Outre-Manche, le Daily Mail compare l'issue de ce premier tour à "une nouvelle révolution française", estimant que la France fait désormais face à son propre référendum pour l'Union européenne tandis que le Financial Times voit déjà dans le second tour du 7 mai le "couronnement" d'Emmanuel Macron. 


De son côté, le Guardian (centre gauche) estime que le candidat de "En Marche !" symbolise "le meilleur espoir d'un grand pays profondément troublé" tout en précisant que "la menace posée par l'extrême droite n'est pas éteinte".

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle


Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l'élection présidentielle

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Emmanuel Macron dans la course à l'Elysée

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter