Législatives : Le Pen, Arthaud, Lassalle… les résultats des anciens candidats à la présidentielle

RÉSULTATS – Des 11 candidats à l’élection présidentielle d’avril et mai dernier, sept se présentaient aux élections législatives le 11 juin. Alors que certains ont conquis en terrain inconnu, comme Jean-Luc Mélenchon à Marseille, d’autres ont échoué sur leurs propres terres, à l’instar de Benoît Hamon à Trappes.

Avec 32,32% des suffrages exprimés, La République en marche est le parti vainqueur du premier tour des élections législatives. La formation politique du président Emmanuel Macron pourrait au final occuper entre 400 et 440 sièges de la future Assemblée nationale. Face à lui, certains de ses anciens rivaux lors du premier tour de l’élection présidentielle avaient également décidé de se présenter aux législatives, mais pour beaucoup cela a été la douche froide au soir du 11 juin.


Dans la 8ème circonscription de l’Essonne, Nicolas Dupont-Aignan est ainsi arrivé second, derrière le candidat REM Antoine Pavamani qui a récolté 35,76% des voix. L’ancien allié de Marine Le Pen est donc en ballotage défavorable. Douche froide aussi pour Benoît Hamon dans la 11ème circonscription des Yvelines. Le candidat socialiste a annoncé lui-même son élimination dimanche. Avec 22,59% des voix, il s’est fait devancé par la candidate REM Nadia Haï (32,98%) et le candidat républicain Jean-Michel Fourgous (23,09%). "Cela s’est joué à 80 voix, ce n’est pas beaucoup mais c’est insuffisant pour se qualifier au second tour", a ainsi déclaré Benoît Hamon sur BFM TV depuis Trappes. 

Très faibles scores pour François Asselineau et Nathalie Arthaud

Même déconfiture pour François Asselineau dans la 10ème circonscription de Seine-Saint-Denis. Le leader de l’Union Populaire républicaine n’a obtenu que 2,82% des suffrages exprimés, bien loin derrière les candidats REM et LR, Billel Ouadah et Alain Ramadier, qui ont respectivement obtenu 28,64% et 22,16%. François Asselineau avait enregistré 0,92% des voix lors du premier tour de l’élection présidentielle. 


Nathalie Arthaud a également enregistré un très faible score dans la 6ème circonscription de Seine-Saint-Denis, à Aubervilliers : 2,66% des voix. Tout comme la député socialiste sortante Elisabeth Guigou elle échoue donc, distancée par le candidat REM Alexandre Aïdara (27,32%) et le candidat de La France insoumise Bastien Lachaud (19,35%).

Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon en tête

De son côté, Jean Lassalle, candidat dans la 4ème circonscription des Pyrénées-Atlantiques, où il est élu depuis 15 ans, a réussi en partie son pari. Avec  17,71% des voix, il arrive en seconde position derrière le candidat REM Loïc Corrégé et ses 25,41% de suffrages exprimés. La victoire semble plus facile pour Marine Le Pen. La présidente du Front national est arrivée en tête de la 11ème circonscription du Pas-de-Calais, qui comprend notamment son fief de Hénin-Beaumont, avec 46,02% des voix. Elle devance de près de 30 points la candidate REM Anne Roquet. Avec un tel score, la frontiste fait même encore mieux, dans cette circonscription, que lors du premier tour de l’élection présidentielle lorsqu’elle l’avait emporté avec 41,17% des voix.


Enfin, à Marseille, Jean-Luc Mélenchon séduit. Arrivé en tête de la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône avec 34,31% des voix, il devance Corinne Versini (REM) de près de 12 points. Le député socialiste sortant, Patrick Mennucci, est quant à lui éliminé d’office, n’ayant récolté que 12,43% des suffrages.

Résultats, sondages, candidats : Découvrez notre page spéciale consacrée aux élections législatives 2017

Qui sera votre député(e) ? Découvrez ici tous les résultats des élections législatives 2017 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Elections législatives 2017

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter