L'écologiste Michèle Rubirola fait basculer Marseille à gauche

Le second tour des municipales s'est déroulé dans un contexte inédit et a été marqué par une abstention historique. A Marseille, deux électeurs sur trois ne sont pas allés voter.

SECOND TOUR - Michèle Rubirola (Le Printemps Marseillais) est donnée vainqueur du second tour des élections municipales à Marseille, avec 38,6% des voix, selon nos estimations Harris Interactive-Agence Epoka.

Le Printemps Marseillais en passe de remporter son pari. À Marseille (Bouches-du-Rhône),  la candidate LR Martine Vassal est arrivée dix points derrière l'écologiste Michèle Rubirola (29,8% contre 39,9% des voix). Mais Martine Vassal, adoubée par le sortant Jean-Claude Gaudin, a refusé de reconnaître sa défaite, assurant qu'il n'y avait à ce stade "pas de majorité à Marseille", renvoyant vers un "troisième tour" en fin de semaine.

 

Pour ce second tour, quatre listes étaient encore en course dans les arrondissements marseillais, dont le Printemps marseillais de Michèle Rubirola (23,44% au premier tour), une large alliance de gauche, et celle de Martine Vassal (22,32% au premier tour), candidate LR à la succession du maire sortant Jean-Claude Gaudin. Le RN Stéphane Ravier était parvenu à la troisième position au premier tour, rassemblant 19,45% des suffrages, suivi de l'ex-LR Bruno Gilles (10,65%). 

Lire aussi

Autre grande gagnante de la soirée dans la cité phocéenne : l'abstention, qui caracole à 65,1%. 

 

Retrouvez tous les résultats des élections municipales à Marseille.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : tous les vaccins doivent pouvoir être administrés par les pharmaciens, estime la HAS

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Les 65-75 ans avec comorbidités "peuvent se faire vacciner" avec AstraZeneca, annonce Olivier Véran

Mesures de restriction : pourquoi Emmanuel Macron fixe-t-il un horizon de "4 à 6 semaines" ?

EN DIRECT - Sarkozy condamné : Marine Le Pen "ne souhaite pas que les magistrats fassent la primaire de la présidentielle"

Lire et commenter