Municipales 2020 : le carton plein des maires RN dès le premier tour

Municipales 2020 : le carton plein des maires RN dès le premier tour
Élections Municipales 2020

SCRUTIN - Plusieurs maires RN qui avaient conquis une ville en 2014 ont été reconduits dès le premier tour des élections municipales. A Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), Steeve Briois a obtenu 74,21% des voix.

Des sortants réélus dans un fauteuil. Plusieurs maires du Rassemblement national (RN), élus en 2014 sous l'étiquette de l'ex-FN, ont remporté des victoires sans appel dimanche, au soir du premier tour des élections municipales.

A Hénin-Beaumont, ville "laboratoire" du parti de Marine Le Pen, Steeve Briois a enregistré un score de 74,21% des voix, loin devant sa concurrente EELV Marine Tondelier (18,22%), principale opposante dans cette ville. Il y a six ans, Steeve Briois avait déjà été élu au premier tour, mais avec un peu plus de 50% des voix, bien en dessous du score réalisé ce 15 mars. 

De l'autre côté de la France, David Rachline, 28 ans et proche de Marine Le Pen, a réussi également à se faire réélire dans sa ville de Fréjus (Var). Le maire sortant a remporté 50,6% des suffrages au premier tour. "Nous avons mené une belle campagne qui nous a permis de convaincre massivement les Fréjussiens", s'est-il félicité peu après les résultats. "On ne s'attend jamais à gagner dès le premier tour." 

Lire aussi

Il avait remporté la ville en 2014 avec 45,55 des voix, à l'occasion d'une triangulaire.

Ménard confirme largement à Béziers

Autre succès au premier tour, celui de Julien Sanchez dans sa ville de Beaucaire, dans le Gard. Le maire de 36 ans, porte-parole du RN, a obtenu 59,50% des voix. Par comparaison, il avait réuni 39,81% des suffrages dans une triangulaire en 2014. 

Quant à Robert Ménard, qui avait été élu avec le soutien de l'ex-FN en 2014, il a également amélioré ses résultats à l'occasion de ces élections. Candidat sans étiquette, le sortant médiatique a obtenu cette fois pas moins de 68,74% des suffrages. 

Enfin, le maire sortant RN du Pontet, Joris Hébrard, a engrangé 57% des suffrages au Pontet (Vaucluse), autre commune conquise par le mouvement de Marine Le Pen. Idem Franck Briffaut, réélu avec 53,47% des voix à Villers-Cotterêts (Aisne).

"Nos Maires réalisent d'excellentes performances ce soir et ont été plébiscités. Preuve que la gestion RN, ça fonctionne", a vanté le vice-président du mouvement Jordan Bardella, sur TF1.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent