Anne Hidalgo largement en tête du scrutin : les leçons du premier tour des municipales à Paris

Anne Hidalgo largement en tête du scrutin : les leçons du premier tour des municipales à Paris
Élections Municipales 2020

RÉSULTATS 1ER TOUR - La maire sortante arrive en tête du premier tour avec 30% des voix, creusant l'écart avec sa principale concurrente Rachida Dati (22%). Agnès Buzynn, elle, n'est pas parvenue à créer la surprise, tandis que Cédric Villani ne peut se maintenir pour un second tour.

Elle figurait en tête des intentions de vote, mais à ce point. Anne Hidalgo a creusé l'écart au premier tour des élections municipales à Paris, collectant près de 30% des suffrages, soit cinq points de plus que ce que lui prédisaient les sondages, dans un contexte d'importante abstention (plus de 57% des électeurs). 

La maire PS sortante distance ainsi sa principale concurrente, Rachida Dati (LR), de près de huit points (22%). Une réussite pour Anne Hidalgo, qui a appelé peu après les résultats au "rassemblement", tendant la main aux écologistes de David Belliard (11%), mais également à Cédric Villani, recalé au premier tour avec 6 à 8% des voix. 

Lire aussi

Pour autant, aucun candidat n'est parvenu à s'imposer dès le premier tour. Dans le détail, les listes Paris en commun d'Anne Hidalgo étaient en tête dans 10 secteurs sur 17 dimanche soir, avec une avance particulièrement marquée dans le 20e arrondissement (plus de 40% des suffrages), où le candidat est le président du Samu social Eric Pliez, ainsi que dans le 10e (plus de 39%). 

Les listes de la maire sortante sont également en tête dans le 15e arrondissement, du fait de la division de la droite au détriment du maire sortant Philippe Goujon. La gauche était en tête dans le nouvel arrondissement Paris Centre (37,29%), qui compte les quatre premiers arrondissements de la capitale. 

Rachida Dati devra trouver des soutiens

En deuxième position avec près de 22% des suffrages, la candidate LR Rachida Dati devra toutefois trouver des soutiens politiques pour espérer renforcer son score dans l'hypothèse du second tour. 

Dans son arrondissement, la maire du 7e a frôlé l'élection au premier tour, avec 49,8% des voix. Ses candidats ont pris la tête du scrutin dans les arrondissements traditionnellement de droite comme le 8e (44,4%), le 16e (45,44% pour l'avocat Francis Szpiner), loin devant les candidats LaREM.

En revanche, les listes LR étaient souvent devancées par la gauche ou par LaREM dans les autres arrondissements, un bilan qui confirme le traditionnel clivage est/ouest dans la capitale. 

Agnès Buzyn en position d'arbitre

Avec ses 17 à 18% à l'échelle de la capitale, la candidate LaREM Agnès Buzyn n'est pas parvenue à créer la surprise, terminant la course du premier tour en troisième position. Dans le 17e arrondissement, où elle conduit la liste, elle est largement devancée par le candidat LR Geoffroy Boulard (49,9% contre 28,5%).

Deux candidates estampillées LaREM sont arrivées en tête du scrutin à Paris, et il s'agit de deux maires sortantes : celle du 9e, Delphine Bürkli, qui termine la course avec 37,33% des suffrages, et celle du 5e, Florence Berthout (28,5). 

"Pour répondre au désir de changement, je tend la main à ceux qui partagent le même objectif. Si l'on veut apaiser Paris, il faut avoir l'audace de se dépasser", a lancé la candidate LaREM à l'issue du scrutin. Un appel en direction de Cédric Villani, écarté du second tour, mais aussi à des alliances locales qui permettraient de donner une chance à la candidate LaREM, en situation difficile au soir de ce premier tour. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent