L'effet Mélenchon s'envole au détriment de La France insoumise

AFFAISSEMENT - Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon enregistre, au soir du premier tour des élections législatives, un score inférieur de plus de 8 points à celui de son leader à la présidentielle. Avec environ 11% des voix, La France insoumise accuse le coup.

Jean-Luc Mélenchon avait mal digéré son élimination au premier tour de la présidentielle avec 19,5% des voix. Il aura probablement du mal à encaisser le score de son mouvement ce dimanche, au soir du premier tour des élections législatives. 


Avec environ 11% des voix au niveau national, les candidats de La France insoumise, partie en course sans le PCF, n'ont pas réussi à bénéficier de la vague qui avait porté le candidat à l'élection présidentielle. Au terme d'une campagne compliquée, ponctuée de polémiques et de petites phrases de Jean-Luc Mélenchon parfois mal comprises dans son propre camp, les Insoumis pourraient malgré tout envoyer à l'Assemblée, selon les premières projections, suffisamment de députés (plus de 15) pour espérer constituer un groupe d'opposition. 


En outre, le mouvement de Jean-Luc Mélenchon fait bien mieux qu'en 2012, lorsque, leader du Front de gauche (avec le PCF), il n'avait réussi à attirer autour de cette étiquette que 6,91% des suffrages au premier tour. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Jean-Luc Mélenchon, l'"insoumis"

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter