VIDÉO - Revoyez tous les présidents de la République au cinéma

VIDÉO - Revoyez tous les présidents de la République au cinéma

POLITIQUE FICTION - Impossible en ce jour de second tour de l'élection présidentielle de ne pas évoquer les liens étroits qu'entretiennent la politique et le cinéma. Voici quelques exemples de films qui ont tenté de raconter ce que signifie "être président de la République" et qui se sont frottés à la question politique.

On le sait, les cinéastes américains ont toujours adoré mettre en scène leurs présidents : Steven Spielberg a raconté Lincoln, Oliver Stone, Nixon et Bush Jr... Mais les Français, eux, semblent beaucoup plus pusillanimes lorsqu'il s’agit de filmer l'exercice du pouvoir.  Alors que le pays s'apprête à élire ce dimanche un nouveau chef de l'État, retour sur ces films et ces acteurs (Michel Bouquet, Albert Dupontel, Jean-Louis Trintignant...) qui ont été appelés à incarner la plus haute fonction et qui, incidemment, racontent quelque chose du pays. 

Toute l'info sur

Le second tour de l'élection présidentielle 2017

Lire aussi

LE BON PLAISIR de Francis Girod (1983)

La maîtresse du président (Catherine Deneuve) se fait voler une lettre où est mentionné un enfant illégitime. Dès lors, une course contre la montre va pousser le chef de l'État (Jean-Louis Trintignant) et son ministre de l'Intérieur (Michel Serrault) à tout tenter pour empêcher la révélation de ce secret. 

Bon à savoir : Le scénario est redevable à  la journaliste Françoise Giroud, ancienne ministre de Valéry Giscard d'Estaing. À l'époque, tout le monde avait légitimement pensé que l'histoire avait été inspirée par VGE. En réalité, Giroud, en bonne journaliste, avait utilisé l'exercice scénaristique pour révéler bien avant tout le monde l'existence de Mazarine, l'enfant cachée de François Mitterrand. 

En vidéo

Bande annonce "Le Bon plaisir"

LE PROMENEUR DU CHAMP DE MARS de Robert Guediguian (2004)

C'est l'histoire d'une fin de règne et d'une fin de vie : celle de François Mitterrand. Alors que le Président (Michel Bouquet) livre les derniers combats face à la maladie, un jeune journaliste (Jalil Lespert) passionné tente de lui arracher des leçons universelles sur la politique et l'histoire, sur l'amour et la littérature...


Bon à savoir : Le personnage du journaliste qu'interprète Jalil Lespert est inspiré de Georges-Marc Benamou, l'auteur du Dernier Mitterrand, le livre dont est tiré ce film. Un ouvrage paru en janvier 1997, soit un an après le décès du président socialiste, le 8 janvier 1996. Benamou, qui fut dans les années 80 rédacteur en chef du magazine Globe, avait déjà publié quelques mois un livre d'entretiens avec Mitterrand intitulé Mémoires interrompus (1996). 

En vidéo

Bande annonce "Le promeneur du champ de Mars"

PRÉSIDENT de Lionel Delplanque (2006)

Secrets d'Etat, convictions sincères, foules exaltées, train de vie royal, journalistes inquisiteurs, disparitions suspectes : les coulisses du pouvoir ou la vie quotidienne d'un Président (Albert Dupontel). Entre l'amour d'un père pour sa fille et les contradictions d'un chef d'Etat, que reste-il d'essentiel quand on a le pouvoir suprême ? 

Bon à savoir : Dans le film (qui n'est hélas pas du tout à la hauteur de son sujet), Albert Dupontel révèle une faiblesse, une faille dans sa stature d'homme d'Etat, il a la phobie de la lumière. 

LE CANDIDAT de Niels Arestrup (2006)

Peu avant l'élection présidentielle d'un état européen, Michel Dedieu (Yvan Attal) a remplacé au pied levé le candidat de son parti, contraint de se retirer à cause d'un cancer fulgurant. Au lendemain du premier tour, il ne lui reste que très peu de temps pour préparer avec son équipe rapprochée, le débat télévisé qui l'opposera à son adversaire. Peu apprécié des médias et de l'opinion, il doit à tout prix améliorer son image et affiner son argumentaire.

Bon à savoir : Pour se préparer à entrer dans la peau d'un homme politique, Yvan Attal avait souhaité interroger le Premier secrétaire du Parti socialiste, qui était alors l'un des "présidentiables" de la formation de gauche pour 2007 : "J'ai demandé à rencontrer François Hollande qui m'a très gentiment invité dans son bureau", se souvient le comédien. 

En vidéo

Bande annonce "Le candidat"

LE NOM DES GENS de Michel Leclerc (2010)

Bahia Benmahmoud (Sara Forestier), jeune femme extravertie, se fait une haute idée de l'engagement politique puisqu'elle n'hésite pas à coucher avec ses ennemis pour les convertir à sa cause - ce qui peut faire beaucoup de monde vu qu'en gros, tous les gens de droite sont concernés. En règle générale, elle obtient de bons résultats. Jusqu'au jour où elle rencontre Arthur Martin, comme celui des cuisines, quadragénaire discret, adepte du risque zéro. 

Bon à savoir : Cette comédie politico-romantique pleine de charme contient une apparition de Lionel Jospin, jouant son propre rôle d'"austère qui se marre". Durant une séquence de trois minutes, l'ancien locataire de Matignon brise sa carapace monacale et fait montre d'une réjouissante auto-dérision ("Un jospiniste aujourd'hui, c'est aussi rare qu'un canard mandarin dans l'île de Ré."). Michel Leclerc, le réalisateur, se souvient : "Six mois avant le tournage, on a envoyé le scénario à Lionel Jospin, rue de Solférino, au siège du Parti socialiste. Nous n'avons eu aucune réponse. C'est un ami d'ami d'ami qui le lui a finalement remis personnellement. Lionel Jospin nous a répondu dans une lettre qu'il trouvait le scénario très amusant !".

En vidéo

Bande annonce "Le nom des gens"

LA CONQUETE de Xavier Durringer (2011)

6 mai 2007, second tour de l'élection présidentielle. Alors que les Français s’apprêtent à élire leur nouveau Président, Nicolas Sarkozy (Denis Podalydès), sûr de sa victoire, reste cloîtré chez lui, en peignoir, sombre et abattu. Toute la journée, il cherche à joindre Cécilia (Florence Pernel) qui le fuit. Les cinq années qui viennent de s'écouler défilent : elles racontent l'irrésistible ascension de Sarkozy, semée de coups tordus, de coups de gueule et d'affrontements en coulisse. 

Bon à savoir : C'est la première fois dans toute l'histoire du cinéma français qu'un film de fiction est réalisé sur un président de la République encore dans l'exercice de ses fonctions. Aux États-Unis, Oliver Stone avait déjà tenté le pari avec W. - L'improbable Président autour de George W. Bush, dont le second mandat n'était pas encore achevé au moment de la sortie du film. 

En vidéo

Bande annonce "La conquête"

PATER de Alain Cavalier (2011)

Pendant un an, ils se sont vus et ils se sont filmés. Le cinéaste et le comédien, le président et son 1er ministre, Alain Cavalier et Vincent Lindon. Dans Pater, vous les voyez  à la fois dans la vie et dans une fiction qu’ils ont inventée ensemble.

Bon à savoir : Vincent Lindon avouait au moment de la promotion avoir rêvé faire de la politique. Il plaisantait d'ailleurs sur ce sujet lors de la conférence de presse du film au Festival de Cannes: "Si on me donne la direction d'un pays, je la prends ! Même si ce n'est pas la France !"

En vidéo

Bande annonce "Pater"

LES SAVEURS DU PALAIS de Christian Vincent (2012)

Hortense Laborie (Catherine Frot) est une cuisinière réputée qui vit dans le Périgord. A sa grande surprise, le président de la République (Jean D'Ormesson) la nomme responsable de ses repas personnels au Palais de l'Élysée. Malgré les jalousies des chefs de la cuisine centrale, Hortense s’impose avec son caractère bien trempé. L’authenticité de sa cuisine séduira rapidement le Président, mais dans les coulisses du pouvoir, les obstacles sont nombreux…

Bon à savoir : Si le film raconte le parcours de Danièle Delpeuch, première femme chargée de cuisiner les plats de François Mitterrand à l’Élysée, Les Saveurs du palais n'est pas pour autant un biopic. Le scénario reprend certains souvenirs cocasses qu’elle évoque. Des moments avec le Président. Le scénario est un mélange amusant de choses qui ont existé et d’éléments totalement inventés.

En vidéo

Bande annonce "Les saveurs du palais"

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle

Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Confinement dans le Pas-de-Calais, nouveaux départements sous vigilance... Ce que devrait annoncer Jean Castex ce jeudi

EN DIRECT - Covid-19 : avec 3.633 patients concernés, le nombre de malades en réanimation reste stable

"Surveillance renforcée" : ces nouveaux départements qui pourraient basculer ce soir

Allocations Pôle Emploi : trois cas pour comprendre le nouveau calcul

Restaurants : les solutions envisagées pour les rouvrir

Lire et commenter