Les 10 questions que posent les résultats du premier tour

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
APRÈS LE 23 - Alors que la campagne du deuxième tour est entamée, les questions que pose le premier tour restent encore entières. Chances du FN, avenir des candidats éliminés, retour des anciens... LCI fait le tour des interrogations.

Une chose certaine après le dimanche 23 avril 2017, jour du premier tour de l'élection présidentielle, c'est que le paysage politique français a subi un choc assez violent pour qu'on se pose la question du futur rapport des forces politiques en France. De l'avenir des Républicains et du PS à celui de leurs champions, les questions sont multiples. Et même si la victoire semble se dessiner pour Emmanuel Macron, la question de l'avenir de son mouvement politique se pose tout de même par la suite.

L'élection est-elle déjà jouée ?

Le scénario du 7 mai s'écrit-il tout seul ? Avec les premières tendances données par les instituts de sondage, qui avaient correctement prédit l'identité des finalistes du premier tour, et l'habituel front républicain qui se dresse face au Front national, tout semble le dire. Reste qu'Emmanuel Macron, pour gagner la présidentielle, devra réunir des électeurs fillonistes, mélenchonistes et hamonistes, qui ont tous manifesté des désaccords profonds à son sujet, aussi bien pour son statut d'héritier du quinquennat Hollande (à droite) que pour ses penchants libéraux (à gauche). De plus, le début de campagne (de deuxième tour) tonitruant de Marine Le Pen pourrait bien avoir redistribué les cartes.

Macron aura-t-il une majorité ?

La question se pose forcément pour un mouvement aussi jeune qu'En Marche!, présentant des candidats pour moitié inhabitués aux joutes politiques et qui n'auront eu que peu de temps pour faire campagne, le mouvement les ayant investi... le 6 avril. De plus, la présidentielle a dessiné quatre blocs équivalents pesant chacun moins de 25%. Autant de raisons de penser que, malgré l'élan que générerait une victoire à la présidentielle, la majorité parlementaire d'En Marche! est loin d'être assurée pour le nouveau mouvement.

Le PS est-il mort ?

Avec 6,3% des voix, Benoît Hamon a réalisé le pire score de l'histoire du PS depuis Gaston Defferre en 1969. Le candidat, représentant de l'aile gauche du Parti, a payé ses multiples frondes du quinquennat, en étant lâché petit à petit par l'essentiel de l'aile droite du PS, partie rejoindre Emmanuel Macron. Faut-il envisager que le parti créé en 1971 se scinde entre son aile droite (chez Macron) et son aile gauche (chez Mélenchon) ? Ou qu'il se maintienne, vaille que vaille ?

Les Républicains sont-ils morts ?

Avec 20% des voix, François Fillon a fait mieux que Jacques Chirac en 2002, mais cela ne suffit pas pour aller au second tour, pour la première fois de l'histoire de la droite. Le parti, ressorti grandi de l'exercice des primaires fin 2016, se remettra-t-il de pareil échec ? Il faudra pour cela limiter la casse aux élections législatives, en espérant réussir à imposer une cohabitation au (à la) futur(e) président(e).

Nicolas Sarkozy va-t-il revenir ?

Justement, les élections législatives, tel pourrait être l'objectif d'un certain Nicolas Sarkozy. Un article du Canard enchaîné laissait récemment entendre que l'ancien Président se montrait impatient à l'idée de remettre la main sur Les Républicains après la défaite de François Fillon. L'intéressé a démenti les rumeurs, mais son revirement entre 2012 et 2014 fait planer le doute.

Jean-Luc Mélenchon, leader incontestable à gauche ?

Le PS au bord de l'implosion, Jean-Luc Mélenchon et la France Insoumise se posent en force incontournable au sein de la gauche sociale, écologiste et anti-capitaliste. Reste maintenant à savoir si le mouvement peut capitaliser sur son succès (plus du triple du score du PS) pour impulser un rythme aux élections législatives et construire une force politique à l'Assemblée nationale. Et si son silence sur les consignes de vote au second tour ne lui portera pas préjudice...

Que va devenir Benoît Hamon ?

Pour ce faire, le rôle de Benoît Hamon sera crucial. Bien que largement battu à la présidentielle, le député frondeur, 49 ans, l'a dit à la tribune de la Mutualité, le 23 avril : "Le combat continue". Pourra-t-il orienter le PS à sa guise et en faire un allié du reste de la gauche radicale, méfiante à son endroit ? En attendant, comme il l'avait dit pendant la campagne, il va faire "une grosse sieste".

Quel avenir pour François Fillon ?

Désormais "militant de coeur", François Fillon va prendre du recul. Il a annoncé qu'il ne briguerait pas sa réélection à l'occasion des élections législatives, laissant sa place à Nathalie Kosciusko-Morizet. Son gros dossier dorénavant : faire face à la justice, dans le cadre de la désormais fameuse affaire des emplois présumés fictifs de ses enfants et de sa femme lorsqu'il était parlementaire.

Le FN peut-il espérer mieux ?

C'est une des martingales au sujet du parti d'extrême droite : jusqu'où peut espérer aller le Front national ? Avec près de 7,7 millions de voix, Marine Le Pen réunit encore un nombre record de voix dans un scrutin. Difficile, toutefois, de l'imaginer, en dehors du cas d'une abstention massive de la gauche au détriment d'Emmanuel Macron, parvenir à l'Elysée. Un succès aux législatives, alors ? Difficile à prédire : en 2012, les 6,4 millions de suffrages obtenus n'avaient débouché que sur deux députés. Isolé, quelques ralliements de droite mis à part, le FN est condamné à l'exploit pour augmenter substantiellement ce chiffre.

Et Manuel Valls, alors ?

Responsable en partie de la déconfiture de Benoît Hamon, l'ancien Premier ministre a admis, lundi 24 avril au sujet du PS : "C'est la fin d'une histoire [...] Nous sommes dans une phrase de décomposition. J'aimerais qu'on soit dans une phase de reonstruction". Depuis, il multiplie les appels du pied auprès d'Emmanuel Macron, en disant que sa famille politique sociale-libérale doit participer à la majorité présidentielle. Ce dont ne veut pas entendre parler le candidat d'En Marche!

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle

Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le second tour de l'élection présidentielle 2017

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter