NPA : selon Olivier Besancenot, Philippe Poutou a dépassé de justesse les 500 parrainages

NPA : selon Olivier Besancenot, Philippe Poutou a dépassé de justesse les 500 parrainages

RIC-RAC - Invité politique de LCI ce vendredi matin, Olivier Besancenot annonce que le candidat du Nouveau Parti anticapitaliste, Philippe Poutou, vient de réunir les 500 signatures requises pour se présenter. Mais le porte-parole du NPA craint que le Conseil constitutionnel ne les valide pas toutes.

Philippe Poutou enfin sur la ligne de départ ? Cela se pourrait. Vendredi matin, sur LCI, le porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), Olivier Besancenot, a annoncé que son candidat venait de dépasser les 500 signatures requises pour pouvoir se présenter. Mais il s'inquiète de leur validation par le Conseil constitutionnel, qui clôt officiellement les parrainages vendredi à 18 heures. 

Toute l'info sur

Marine Le Pen perd la présidentielle

Lire aussi

On vient à peine de dépasser les 500 signatures. Mais cela dépend de la façon dont le Conseil constitutionnel va traiter et valider ces signatures- Olivier Besancenot

Ce qui inquiète l'ancien candidat à la présidentielle, c'est que, selon lui, les candidats n'ont pas réellement la possibilité de déposer les parrainages jusqu'à 18 heures. "Le Conseil constitutionnel impose de faire parvenir les signatures par courrier", explique Olivier Besancenot. Et c'est là que le bas blesse...

La Poste trop lente

Car Olivier Besancenot, lui-même salarié de La Poste, craint que les signatures envoyées jeudi soir ne parviennent pas à temps au Conseil constitutionnel. 

Je connais le service public postal. L'Etat s'en est désengagé, et je sais que depuis belle lurette La Poste n'a plus l'obligation d'apporter le courrier à J+1- Olivier Besancenot

D'où sa crainte : que le dernier paquet de signatures collectées par Philippe Poutou dans les dernières heures arrive trop tard pour qu'il puisse se présenter. Mais, optimiste, Olivier Besancenot assure qu'à l'arrivée, "Philippe Poutou sera le candidat ouvrier qui tiendra tête à Marine Le Pen".

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Interview d’Eric Zemmour sur LCI : retrouvez nos vérifications

Elections en Allemagne : qui est Olaf Scholz, qui pourrait succéder à Angela Merkel ?

Grippe, gastro, angine et rhume de retour : bonne ou mauvaise nouvelle sur le front du Covid ?

Emmanuel Macron l'inaugure ce lundi : à quoi sert la nouvelle académie de l'OMS, dirigée par Agnès Buzyn ?

Éric Zemmour est l'invité de Ruth Elkrief sur LCI ce lundi 27 septembre à 20h35

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.