Thierry Solère (LR) : "Voter des lois qui vont dans le bon sens, ce n'est pas trahir son camp"

DirectLCI
JUSTIFICATION - Invité sur LCI ce mercredi, le député Thierry Solère jure ne pas être atteint de "macronite aiguë" mais se dit prêt à voter les textes de loi gouvernementaux qui iront "dans le bon sens".

"Je ne serais pas un opposant de principe". Le député LR des Hauts-de-Seine, Thierry Solère, persiste et signe, il refuse d’endosser le rôle d’adversaire politique à Emmanuel Macron. Il se dit en effet prêt à voter les textes de loi du gouvernement, mais récuse être atteint de "macronite aiguë". 


"Si les Républicains sont majoritaires, François Baroin fera un très bon Premier ministre. Mais si on devait ne pas être majoritaires, il faudra arrêter avec les oppositions systématiques. Dans la situation actuelle, il est impératif qu'on aide la France à se redresser. Aider le gouvernement et voter des lois qui vont dans le bon sens, ce n'est pas trahir son camp ou avoir une macronite, c'est préférer son pays à son parti", a déclaré le parlementaire sur LCI. 

Il reproche par ailleurs à sa famille politique les condamnations qui ont suivi les entrées au gouvernement d’Edouard Philippe,  de Bruno Le Maire et de Gérald Darmanin. "Les logiques d'exclusion, ça sert à rien, cela ne fait pas avancer les choses", indique Thierry Solère, qui souligne au passage que la droite ne pourra pas faire l’économie d’un "inventaire" politique pour surmonter la crise qu'elle traverse.

Sur le même sujet

Lire et commenter