Sondage : 85% des Français approuvent le départ de Bayrou, de Sarnez et Goulard du gouvernement

SATISFAITS - Selon notre sondage OpinionWay pour LCI et Tilder, 85% des Français approuvent le départ du gouvernement des ministres Modem François Bayrou, Marielle de Sarnez et Sylvie Goulard, après la mise en cause de leur parti dans une affaire d'emplois présumés fictifs au Parlement européen. Ils jugent aussi favorablement la création, à droite, d'un groupe parlementaire "constructif" à l'égard du gouvernement.

Les Français approuvent massivement l'exfiltration des ministres Modem. Selon un sondage OpinionWay pour LCI et Tilder, pas moins de 85% des personnes interrogées saluent le choix des trois ministres Modem François Bayrou, Marielle de Sarnez et Sylvie Goulard de quitter le gouvernement pour assurer leur défense dans le cadre de l'enquête sur les emplois présumés fictifs du Modem au Parlement européen. 


L'approbation est particulièrement massive chez les électeurs d'Emmanuel Macron (90%), mais aussi chez ceux de Benoît Hamon (95%), de Jean-Luc Mélenchon (79%) ou de Marine Le Pen (87%). Ces départs ont élargi considérablement l'ampleur du remaniement du gouvernement qui devait initialement être "technique". La réaction des sondés semble indiquer que la stratégie adoptée par l'exécutif et les ministres concernés dans cette affaire, au moment où doit être examiné la loi de moralisation de la vie publique, était la bonne. 

Chez LR, les "constructifs" adoubés

Les Français interrogés dans cette enquête semblent également valider la stratégie adoptée par une partie des députés Les Républicains, au prix d'une scission de la droite parlementaire. Ils sont ainsi 70% à estimer que la création d'un groupe de "constructifs" associant députés LR et UDI voulant adopter une attitude ouverte vis-à-vis du gouvernement est une "bonne chose". 


Enseignement intéressant, 70% des anciens électeurs de François Fillon estiment que la création de ce groupe "constructif" est une bonne chose. 

Méthodologie : sondage réalisé à partir d'un échantillon de 1.004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas, par questionnaire auto-administré en ligne, les 21 et 22 juin. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter