Sondage : Emmanuel Macron accentue son avance et distance Marine Le Pen de 23 points

REDÉMARRAGE - Au surlendemain du débat de l'entre-deux-tours, Emmanuel Macron a repris sa course de favori vers l'Elysée. Le candidat d'En Marche ! a retrouvé une avance confortable contre Marine Le Pen, qu'il devance de 23 points, selon un sondage Ipsos/Sopra Steria pour France Télé et Radio France. L'écart serait plus fort, selon deux autres sondages.

Faut-il y voir l'effet du débat d'entre-deux-tours, où la performance de Marine Le Pen a été des plus critiquées (jusque dans son camp) ? Toujours est-il que l'enquête Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France, conduite le 4 mai, au lendemain de la violente confrontation entre les deux candidats, donne un avantage un peu plus net au candidat d'En Marche !. Ce dernier est donné gagnant, le 7 mai, jour du second tour, avec 61,5% des voix, contre 38,5% des voix pour son adversaire FN, selon les réponses formulées par les 2632 personnes interrogées (dont 1605 certaines d'aller voter).


Si la marge d'erreur (entre 0,7 et 2,5 points) doit être prise en compte, cette enquête montre qu'Emmanuel Macron relève la tête, après la difficile première semaine du premier tour, au cours de laquelle il avait semblé avoir du mal à relancer sa campagne. Des difficultés qu'avaient symbolisé son passage à Amiens auprès des salariés de Whirlpool, lorsque que Marine Le Pen s'était mise en scène portée en triomphe par des militants FN et des ouvriers en grève de l'usine, appelée à être délocalisée en 2018.

Les insoumis disent non à Le Pen... les fillonistes beaucoup moins

Depuis cette semaine difficile, Emmanuel Macron a récupéré 2,5 points dans les sondages. Il semble par ailleurs que le débat ait eu une influence majeure, toujours selon les chiffres de l'enquête. 54% des sondés se sont dits "inquiétés" par le discours et l'attitude de Marine Le Pen durant le face-à-face de mercredi soir. Un chiffre qui tombe à 33% pour Emmanuel Macron, lequel ne parvient pas non plus à rassurer plus de 31% des personnes interrogées.


Autre chiffre notable : la certitude du vote. 93% des électeurs d'Emmanuel Macron et 88% de ceux de Marine Le Pen indiquent ne pas avoir l'intention de modifier leur choix. Enfin, une autre tendance est à noter : si les électeurs de Jean-Luc Mélenchon figurent encore en tête des abstentionnistes (33% des électeurs bouderaient le scrutin), ils tournent définitivement le dos à Marine Le Pen, avec seulement 11% d'électeurs insoumis prêts à donner leur suffrage à la candidate du FN (contre... 28% pour les fidèles de François Fillon).

Des sondages accentuent l'écart

D'après un autre sondage publié vendredi par OpinionWay pour Les Echos et Radio Classique, Emmanuel Macron l'emporterait avec 62% des voix contre 38% pour Marine Le Pen, soit deux points de plus pour le candidat d'En Marche en une semaine. Ce sondage mentionne également un recul de l'abstention chez les électeurs de Jean-Luc Mélenchon, qui passe de 45 à 39%.


Enfin, la dernière édition du Rolling Ifop publié vendredi donne Marine Le Pen à 37% contre 63% pour Emmanuel Macron, son plus haut niveau depuis février pour cet institut. 

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle

Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le second tour de l'élection présidentielle 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet