Sondage : les catholiques ont mis Fillon en tête, les musulmans Mélenchon

Sondage : les catholiques ont mis Fillon en tête, les musulmans Mélenchon

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
FOI - Selon un sondage Ifop publié ce lundi pour l'hebdomadaire "Pèlerin", les catholiques pratiquants ont voté à 46% pour François Fillon au premier tour de l'élection présidentielle, les musulmans ont placé en tête Jean-Luc Mélenchon à 37% et les protestants Emmanuel Macron à 30%.

Ni Le Pen ni Macron, voire Le Pen plutôt que Macron : le choix semble vite fait pour la droite catholique conservatrice qui a repoussé ce lundi tout "front républicain" face au FN au second tour de la présidentielle, frustrée par l'élimination de François Fillon, champion de ses valeurs familiales "non négociables".


Et pour cause. Selon un sondage Ifop pour l'hebdomadaire Pèlerin publié ce lundi, c'est chez les catholiques pratiquants réguliers que le candidat LR a obtenu son meilleur score, à 55%, selon cette enquête d'opinion. Dans l'ensemble de l'électorat catholique (pratiquant ou non), François Fillon pointe à 28%, devant le candidat d'En Marche! Emmanuel Macron et la présidente du FN Marine Le Pen à égalité à 22% puis le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon à 14%, Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) devançant le socialiste Benoît Hamon (6% contre 4%).

Les protestants votent Emmanuel Macron

Chez les musulmans, deuxième religion de France avec quatre à cinq millions de croyants selon les estimations, Jean-Luc Mélenchon arrive en tête à 37%, devant Emmanuel Macron (24%), Benoît Hamon (17%) et François Fillon (10%). Toujours selon cette étude Ifop, le choix des protestants, lui, s'est porté sur Emmanuel Macron (30%), François Fillon et Marine Le Pen (ex-aequo à 20%) puis Jean-Luc Mélenchon (16%).

Le sondage Ifop a été réalisé en ligne le 23 avril auprès d'un échantillon de 5.770 inscrits sur les listes électorales, issu d'un échantillon représentatif de 6.023 Français âgés de 18 ans et plus.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Plus d'articles

Lire et commenter