Sondage : Macron et Le Pen toujours en tête, Fillon repasse devant Mélenchon

Élections Européennes 2019

Toute L'info sur

Emmanuel Macron dans la course à l'Elysée

SONDAGE - Emmanuel Macron et Marine Le Pen restent en tête des intentions de vote au premier tour de l'élection présidentielle, devant François Fillon, qui progresse de 1,5 %, devant Jean-Luc Mélenchon, rétrogradé à la 4e place, selon notre sondage Kantar Sofres-OnePoint pour LCI, RTL et Le Figaro. Le week-end pascal aura également été bénéfique aux indécis....

L'ex-ministre de l'Economie, fondateur du mouvement En Marche!, est stable et crédité de 24% des intentions de vote, devant la présidente du Front national à 23%, en recul d'un point par rapport au précédent sondage de cet institut publié le 9 avril. Le candidat de la droite François Fillon, troisième, progresse de 1,5 point à 18,5%. Il est talonné par celui de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon, stable et crédité de 18%, selon cette enquête Kantar Sofres One Point pour LCI, RTL et Le Figaro.

Au 2nd tour, Macron l'emporterait sur Le Pen

Le socialiste Benoît Hamon, distancé par les quatre premiers dans l'ensemble des sondages, poursuit sa baisse à 8% (-1). Le candidat souverainiste de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan est crédité de 4% des voix, celui du Nouveau parti anticapitaliste Philippe Poutou de 2%. François Asselineau et Jean Lassalle obtiendraient 1% des voix chacun et Nathalie Arthaud, la candidate Lutte ouvrière, 0,5%.

Au second tour, Emmanuel Macron l'emporterait face à Marine Le Pen, avec 61% des voix contre 39%. A l'approche du premier tour, de plus en plus d'électeurs (65%, +5) se disent à présent sûrs de leur choix et ce chiffre progresse quel que soit le candidat: ils sont 78% (+2) des électeurs de Marine Le Pen et 80% (+5) de ceux de François Fillon. Chez Emmanuel Macron, ils sont 63% (+8) à se dire certains de leur vote, 66% chez Jean-Luc Mélenchon (+5), 56% chez Benoît Hamon (+8).

Et l'indécision dans tout ça ?

78% des personnes interrogées se disent à présent sûres d'aller voter, contre 72% il y a un mois. Après des mois d'atermoiements, 53% des sondés (soit trois points de plus que lors de la vague précédente) assurent que leur choix est fait tandis que un quart (25%) font état d'une nette préférence pour un candidat mais hésitent encore.

En vidéo

Faut-il croire les sondages ?

Sondage réalisé en ligne du 14 au 17 avril auprès d'un échantillon de 1.530 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat, elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter