Soupçons d'emplois fictifs : François Fillon à nouveau chez les juges

ENQUÊTE - L'ancien candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle s'est rendu au pôle financier du tribunal de grande instance, pour une nouvelle audition d'environ deux heures, lundi 29 mai.

36 jours après son élimination au premier tour de l'élection présidentielle, François Fillon a retrouvé les juges du parquet national financier, lundi 29 mai, a appris LCI. L'audition aura duré moins de deux heures, entre 9h et 11h, et s'est tenue avec un jour d'avance par rapport à ce qui était initialement prévu. Le candidat de la droite et du centre, qui avait été une première fois convoqué chez le juge le 8 mars, en pleine campagne présidentielle, avait alors refusé de répondre à ses questions, se contentant de lui lire une déclaration préparée à l'avance.


Cette fois, il a pu répondre aux questions liées à l'enquête sur les emplois présumés fictifs dont sont soupçonnés d'avoir profité son épouse Penelope et ses deux enfants, Charles et Marie, alors qu'il occupait les fonctions de député puis de sénateur. Aucune information n'a fuité sur la teneur des échanges de cette audition. L'affaire, révélée par Le Canard enchaîné à la fin du mois de janvier, alors qu'il caracolait en tête des sondages, avait occulté le reste de la campagne du candidat et l'avait considérablement affaibli.

Depuis sa défaite avec 20% des voix, derrière Marine Le Pen et Emmanuel Macron, François Fillon s'est mis en retrait du champ politique. Il a décidé de ne pas se représenter à sa succession dans la deuxième circonscription de Paris, laissant sa place à Nathalie Kosciusko-Morizet. Il a été mis en examen le 14 mars pour détournement de fonds publics et recel d'abus de biens sociaux.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'affaire Penelope Fillon

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter