Macron travaille au rassemblement, selon le secrétaire général d'"En Marche!"... mais il ne lance aucun appel à Benoît Hamon

RASSEMBLEMENT - Richard Ferrand, secrétaire général d’"En Marche !", a expliqué ce lundi matin sur LCI qu’Emmanuel Macron travaillait à amplifier sa dynamique et à rassembler le plus largement possible en vue de l'élection présidentielle. En revanche il n'a lancé aucun appel à Benoît Hamon, vainqueur de la primaire de la gauche.

Ce lundi, après la victoire de Benoît Hamon à la primaire de la gauche, les premiers députés socialistes ont rejoint le mouvement d'Emmanuel Macron. Richard Ferrand, secrétaire général d'"En Marche !", a expliqué ce lundi matin sur LCI qu'il s'agissait de l'objectif du candidat : "rassembler le plus grand nombre de Français", "amplifier notre dynamique", et "convaincre sur la base de nos propositions". En revanche, il a précisé que ceux qui souhaiteraient rejoindre Emmanuel Macron devraient le faire "sur la base du cap qui a été fixé". "Soutien ne veut pas dire investiture" en vue des législatives a-t-il ajouté.


Richard Ferrand a également nié avoir reçu des coups de fils de députés vallsistes, ou même avoir eu connaissance du soutien du président de la République ou de la ministre de l'Environnement Ségolène Royal.

En vidéo

Richard Ferrand : "Madame Royal a toujours eu des expressions bienveillantes à l’égard d’Emmanuel Macron"

Par contre, Richard Ferrand n'a à aucun moment appelé Benoît Hamon à rejoindre leur mouvement et à rallier Emmanuel Macron. "Dans le dernier débat qu’il a fait avec Manuel Valls, Benoît Hamon a dit qu’il ne souhaitait pas parler avec nous. Bon, on aura bien l’occasion de se croiser. Si vous voulez, il incarne finalement une gauche un peu hybride puisqu’au nom du PS il doit porter le bilan du quinquennat et en même temps il a une offre politique qui est la sœur jumelle de celle de Jean-Luc Mélenchon." 

En vidéo

REPLAY - L'invitée politique du 30 janvier 2017 : Richard Ferrand

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Emmanuel Macron dans la course à l'Elysée

Sur le même sujet

Lire et commenter