Un candidat du Blanc-Mesnil violemment agressé chez lui

Un candidat du Blanc-Mesnil violemment agressé chez lui

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
DirectLCI
MUNICIPALES 2014 - Edwin Legris, candidat divers droite aux élections municipales du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) a été violemment agressé ce mardi matin à son domicile, rapporte le Parisien.

Sale ambiance au Blanc-Mesnil. Alors que le premier tour des élections municipales aura lieu dimanche prochain, Edwin Legris, le candidat divers droite aux élections municipales a indiqué avoir été violemment agressé ce mardi matin, alors qu'il se trouvait chez lui.

"Deux hommes avec des cagoules et gantés sont arrivés en courant vers moi, au moment où j’étais en train d’ouvrir le portail de mon jardin, raconte-t-il au Parisien . L’un des deux m’a dit 'tu vas payer maintenant'. Ensuite, j’ai pris des coups ainsi que ma femme qui est venue à mon secours. Cela s’est passé devant deux de mes enfants qui allaient partir à l’école." Selon lui, ses agresseurs, armés de bâtons, auraient également tenté de s'en prendre à ses enfants.

Deux autres militants UMP agressés

Edwin Legris est actuellement à l’hôpital Jean-Verdier, à Bondy, où il doit passer un scanner. Deux jours plus tôt, le candidat avait écrit sur son blog de campagne un post intitulé " Tags antisémites, insultes, menaces, pressions : une campagne détestable au Blanc-Mesnil " décrivant les pressions que lui et son équipe auraient subies lors de plusieurs opérations.

Le maire sortant, Didier Mignot, a condamné "fermement" cette agression sur son compte Facebook . "Notre ville connaît depuis quelques jours un regain de tension que je ne peux tolérer. Déjà dimanche matin sur le marché des échauffourées ont eu lieu" écrit-il.

À moins d'une semaine du premier tour, l'ambiance est extrêmement tendue dans la commune. Il y a quelques jours, deux colistiers du candidat UMP avaient également été sérieusement pris à parti lors d'un tractage. Les deux militants ont écopé d'une incapacité totale de travail de 4 et 8 jours. Ils ont déposé plainte au commissariat.

Sur le même sujet

Lire et commenter