"Un ministère plein et entier des Droits des femmes" : une promesse de Macron non tenue

Élections Européennes 2019

Toute L'info sur

La présidence Macron

FINALEMENT NON - Emmanuel Macron avait promis durant sa campagne la mise en place d'un "ministère plein et entier" des Droits des femmes. Avec Marlène Schiappa à la tête d'un Secrétariat d'Etat chargé de l'Egalité entre les femmes et les hommes, ce ne sera finalement pas le cas.

Sa promesse date du 28 avril dernier. Elle restera pourtant lettre morte. Emmanuel Macron, dans un tweet, avait assuré voilà trois semaines qu'il voulait faire "de l'égalité femmes-hommes la cause nationale du quinquennat". "Sans cela", avait-il ajouté, "on se prive de la force de notre société". Et pour prouver sa bonne foi, il avait promis, dans la foulée, de créer s'il est élu un "ministère plein et entier des Droits des femmes". 

C'est raté. Suite à l'annonce de la composition du gouvernement Philippe ce mercredi 17 mai, force est de constater que la question des Droits des femmes est reléguée au rang du Secrétariat d'Etat. Un retour en arrière donc, puisqu'après Pascale Boistard sous le gouvernement Valls II, Laurence Rossignol a occupé un ministère à part entière avec l'Enfance, les Familles et les Droits des femmes. 

Voir aussi

Qu'en est-il de Marlène Schiappa, choisie pour conduire ce nouveau Secrétariat d'Etat ? Féministe reconnue, blogueuse à l'origine du réseau "Maman travaille", elle a brièvement fait partie du cabinet de Laurence Rossignol. 

Lire et commenter