Valérie Pécresse demande aux Républicains l’exclusion de Christine Boutin pour avoir appelé à voter Marine Le Pen

Valérie Pécresse demande aux Républicains l’exclusion de Christine Boutin pour avoir appelé à voter Marine Le Pen

RÉACTION - Alors que Christine Boutin a appelé lundi à voter pour Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle, Valérie Pécresse demande à son parti de l’exclure des Républicains.

"Les Républicains doivent exclure tous ceux qui comme Christine Boutin appellent à voter pour le FN. C’est le pacte fondateur du parti. C’est une ligne rouge que l’on ne peut pas franchir". Valérie Pécresse est sans appel dans l’édition du Figaro de ce vendredi, Les Républicains doivent se séparer de Christine Boutin. La présidente de la région Ile-de-France n’a pas du tout apprécié le fait que l’ancienne ministre du Logement et présidente d’honneur du Parti Chrétien Démocrate (formation associée aux Républicains) appelle à un "vote révolutionnaire" en faveur de Marine Le Pen.

Lundi, Christine Boutin avait pris position contre Emmanuel Macron, "l’incarnation de tout ce que je n’aime pas". "Je veux faire comprendre aux Français de droite que voter Le Pen, ce n’est pas adhérer au Front national. C’est simplement un votre contre Emmanuel Macron", avait-elle déclaré. De son côté, Valérie Pécresse a affirmé au Figaro vouloir "faire battre Marine Le Pen car elle peut aujourd’hui gagner. Cela veut dire en clair voter Emmanuel Macron, même à contrecœur".

Toute l'info sur

Le second tour de l'élection présidentielle 2017

Lire aussi

En vidéo

François Fillon appelle à voter Emmanuel Macron

Jeudi, le président de  l’UDI Jean-Christophe Lagarde avait déjà réagi aux propos de Christine Boutin. Lui aussi a demandé à ce que Les Républicains excluent l’ancienne ministre, mais aussi Sens commun. Le mouvement issu de La Manif pour tous n’a lui pas donné de consigne de vote pour le second tour de l’élection.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - 13-Novembre : "Nous sommes des rescapés du Bataclan et des oubliés de l'administration", témoigne un policier

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.