Valls et sa garde rapprochée, Hamon le parleur, Macron et ses supporters: les coulisses de campagne

DirectLCI
POLITIQUE - Retrouvez les indiscrets de Justine Corbillon et Renaud Pila, dans les coulisses de la campagne présidentielle.

Manuel Valls et sa garde rapprochée

Manuel Valls qui, en tant qu’ancien Premier ministre, a droit à des gardes du corps, même après avoir quitté ses fonctions, c’est la loi pour avoir rendu service à la France. Mais depuis son départ de Matignon, le nombre de gardes du corps a grimpé à 12 ! 12 policiers du service de la protection, parce que l’organisme chargé d’évaluer la menace terroriste a placé le cas de Manuel Valls à 2 sur une échelle de 1 à 4, il aura donc cette armada autour de lui le temps qu’il faudra.

Benoît Hamon, le parleur

Le candidat à la primaire de la gauche a eu un regret hier soir après son meeting pourtant réussi à Paris. Le candidat s’est trouvé trop long : deux heures de discours.  Il a battu le record d’Emmanuel Macron, qui avait atteint 1h45.

La police dit STOP à Emmanuel Macron

Samedi dernier, lors de son meeting, il y avait plus de 15.000 personnes, la salle débordait et beaucoup ont dû rester debout. Le journal L’Obs rapporte aujourd’hui que la préfecture de police a appelé l’équipe du candidat quatre jours avant, il y avait alors à ce moment-là près de 25.000 inscrits, pour leur demander de clôre les inscriptions. Avec autant de monde, il leur été impossible d’assurer  la sécurité. 

Plus d'articles

Lire et commenter