VIDÉO - "Vide sidéral", "ventriloque", "allez devant la justice"... 10 passes d’armes entre Macron et Et Le Pen

CLASH - Lors de "2017 Le Débat" qui opposera Le Pen et Macron sur TF1 et France 2 ce mercredi 3 mai, le ton risque de monter entre les finalistes du second tour, que tout oppose. Leurs passes d'armes lors du "Grand débat", avant le premier tour, en a donné un avant-goût. LCI.fr vous a compilé les séquences les plus marquantes.

Le débat de l'entre-deux-tours, qui opposera ce mercredi 3 mai Emmanuel Macron à Marine Le Pen sur TF1 et France 2, promet d'être virulent. En témoigne, l'aperçu qu'ont livré aux spectateurs les deux finalistes de l'élection présidentielle le 20 mai dernier, lors de la confrontation entre les cinq favoris des sondages.


Laïcité, affaires, Brexit... à plusieurs reprises, le fondateur de En Marche ! et la candidate du Front national se sont opposés frontalement, échangeant quelques amabilités déjà devenues cultes pour certaines.

TOP 5

  • 1 "Je n'ai pas besoin d'un ventriloque"

    "Il y a quelques années, il n'y avait pas de burkini sur les plages. Je sais que vous êtes pour Monsieur Macron" avait lancé Marine Le Pen, récoltant une réplique immédiate du candidat de En Marche !. "Madame Le Pen, vous êtes gentille. Je ne vous fais pas parler, je n'ai pas besoin d'un ventriloque. Je vous assure, tout va très bien."

  • 2"On devient fonctionnaire, puis banquier"

    "On est formé dans les grandes écoles pour devenir fonctionnaire. On devient fonctionnaire puis banquier. Puis, on redevient politique", avait ensuite énuméré la candidate du Front national, à l'adresse de son adversaire qui l'avait bien compris. "Je crois que c'est encore pour moi," avait-il fait remarquer.

  • 3"Ce que vous avez décrit, ce sont des conflits d'intérêt"

    "Ce que vous avez décrit, ce sont des conflits d'intérêt , ça se caractérise pénalement", avait déclaré Emmanuel Macron en réponse aux attaques de Marine Le Pen. Et d'ajouter : "soit ce que vous venez de faire Madame Le Pen c'est de la diffamation ; soit soyez plus précise, et allez devant la justice de notre pays qui fera son office."

  • 4 "Je ne voulais pas intervenir dans ce débat d'ultra-libéraux"

    "Permettez moi, mais je ne voulais pas intervenir dans ce débat d'ultra-libéraux", avait aussi dit Marine Le Pen, précisant bien "parler de Monsieur Macron et Monsieur Fillon."

  • 5"Mais c'est formidable (le Brexit) Monsieur Macron"

    "Ceux qui étaient à votre place au moment du Brexit, qui ont dit 'tout est possible, ça va être formidable', ils se sont carapatés le jour d'après", avait estimé Emmanuel Macron, à qui Marine Le Pen avait immédiatement répondu : "Mais c'est formidable Monsieur Macron."

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle

Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le second tour de l'élection présidentielle 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet