VIDÉO - À la Réunion, François Fillon s'offre un bol d'air et danse le séga

PAS DE CÔTÉ - Loin de l'affaire des emplois présumés fictifs qui agite sa campagne, François Fillon s'est essayé ce dimanche matin au séga, danse traditionnelle réunionnaise, sous l’œil des caméras.

Oublier la campagne, l'affaire des emplois présumés fictifs et la tension parisienne... François Fillon a tenté quelques pas de danse (sous l'oeil des caméras de LCI) dimanche au deuxième jour de sa visite à La Réunion.  Comme Emmanuel Macron le mois dernier lors de sa visite en Guadeloupe, l'ancien premier ministre s'est laissé entrainer par plusieurs partenaires lors d'une réunion publique avec près d'un millier de militants à Saint-Paul. 


Un peu raide sur ses appuis et visiblement peu coutumier du déhanché créole, le candidat a quand même tombé la veste  sur "'Ti fleur fanée". Une séquence qui tranche avec le style plutôt strict qu'il se donne habituellement. Très loin de l'ambiance tendue et des légers heurts qui  avaient opposé la veille une quinzaine de militants anti-Fillon à des  pro-Fillon à l'Etang Salé, où il était allé visiter une ferme photovoltaïque.

"Accorde toi avec ton adversaire"

 En milieu de matinée, M. Fillon s'est rendu à la messe dans une église de  Saint-Gilles où il a communié. Hasard du calendrier liturgique, le père Russel  Torpos, curé de la paroisse, a lu l'Evangile de saint Matthieu: "Accorde-toi  vite avec ton adversaire pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge et  qu'on ne te jette en prison. Amen je te le dis, tu ne t'en sortiras pas avant  d'avoir payé jusqu'au dernier sou".



François Fillon devait poursuivre la visite par un pique-nique "rougail- saucisse"  avant un meeting au domaine Mon  Caprice de Saint-Pierre.  "J'ai fait une évaluation de la situation" quand la controverse du  Penelopegate a éclaté, a dit François Fillon au Journal du Dimanche, "je ne suis pas  une tête brûlée".  Il a toutefois réitéré son engagement à  se retirer au cas où il serait mis en examen: "je l'ai dit, je n'ai pas changé  d'avis".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'affaire Penelope Fillon

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter