VIDÉO - "Ne sois pas un obstacle à la volonté populaire qui monte" : le camp Mélenchon demande à Hamon de se désister

DirectLCI
ALLEZ VIENS - Invité de la matinale de LCI, le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière, a lancé un appel à Benoît Hamon. Compte-tenu de la dynamique du candidat de la France insoumise, il l’invite à "ne pas un obstacle à la volonté populaire qui monte". En clair, à se désister.

Les sondages passent et les intentions de vote en faveur de Benoît Hamon ne cessent de chuter. Le candidat du PS, désormais donné à moins de 10 %, vit une fin de campagne calamiteuse. Le camp de Jean-Luc Mélenchon l’invite même à se désister en faveur du candidat de la France insoumise. 


"Je dis à Benoît, parce que je sais qu'il y est sensible, quand il voit nos meetings, quand il voit cette force populaire qui se lève, la dynamique autour de nous, et qu’il compare à toutes les trahisons qu'il subit de la part de ses amis qui passent leur temps à lui planter des poignards dans le dos, je lui dis : Benoît , ne sois pas un obstacle à cette volonté populaire qui monte", a déclaré le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière ce mercredi matin sur LCI.

La rumeur d'un désistement de Hamon court depuis plusieurs jours

Sans le dire clairement, il souhaite que le candidat du PS se retire afin d’accentuer les chances de qualification pour le second tour de l’eurodéputé. "Si le fait qu'il maintienne sa candidature empêche Jean-Luc Mélenchon d'être au second tour, je pense que Benoît, intérieurement, le vivra mal", estime d’ailleurs Alexis Corbière. Ce dernier ne veut néanmoins pas mettre la pression au candidat socialiste. "Je ne demande rien (...), je ne veux pas passer 12 jours, avec Jean-Luc Mélenchon, à chercher, à interpeller en permanence, cela ne sert à rien. Je dis seulement : regardez, vous, Benoît, tous les autres, ce qui est en train de se passer autour de Mélenchon". 


Alimentée hier par un prétendu SMS envoyé par un proche du socialiste au camp Mélenchon, la rumeur du désistement de Benoît Hamon pourrait être l'Arlésienne de cette fin de campagne.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter