VIDÉO - Aliot accuse les banques françaises qui refusent de prêter au FN de "freiner le système démocratique"

VIDÉO - Aliot accuse les banques françaises qui refusent de prêter au FN de "freiner le système démocratique"
Élections Municipales 2020

HARO SUR LES BANQUES - Louis Aliot, vice-président du FN, a accusé ce mardi matin sur LCI les banques de ne pas faire le jeu de la démocratie. Alors que le FN n'arrive pas à obtenir de prêts de la part de banques françaises, il a estimé que cela ne manifestait "pas le grand esprit démocratique du système bancaire et des grands patrons de banque".

Louis Aliot, vice-président du FN, a fustigé ce mardi matin sur LCI les banques françaises qui ne prêtent pas d'argent au FN, les accusant de freiner la démocratie et de ne pas en respecter le jeu. "Je pense que les banques freinent le système démocratique et quelques fois même, d’une certaine manière, elles en sont une censure. A partir du moment où elles accordent des crédits bancaires à certains et pas à d’autres, c’est qu’elles expriment un choix politique et c’est très dommageable pour le pluralisme politique et la démocratie", a déclaré le député européen.

Lire aussi

"Nous avons eu un prêt de 6 millions d’euros, nous sommes toujours à la recherche d’un prêt bancaire"- Louis Aliot

Toute l'info sur

Marine Le Pen perd la présidentielle

Tout est parti d'une question sur les comptes de campagne du FN. Interrogé à ce sujet, Louis Aliot a d'abord répondu : "Il nous manque toujours trop d’argent. Pour l’instant nous avons eu un prêt de 6 millions d’euros, nous sommes toujours à la recherche d’un prêt bancaire. On fera avec et on fera campagne avec les moyens que nous aurons. Il est quand même curieux de remarquer que monsieur Mélenchon, monsieur Fillon avec ses problèmes, monsieur Macron qui n’a jamais été candidat à aucune élection trouvent assez facilement des crédits bancaires auprès des banques françaises. Et que le Front national et Marine Le Pen, (...) qui aujourd’hui dans toutes les intentions de vote sont largement au-dessus des autres, n’arrivent toujours pas, en France, à trouver un prêt bancaire. Ce qui d’ailleurs ne manifeste pas le grand esprit démocratique du système bancaire et des grands patrons de banque."

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent