VIDÉO - "Allez-vous faire campagne pour Benoit Hamon ?" : le silence radio des ministres

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
FUITE - Réunis ce lundi matin au lendemain de la victoire de Benoît Hamon, les membres du gouvernement ont soigneusement évité de s'exprimer face aux médias, à leur sortie. A la question : "Allez-vous faire campagne pour Benoit Hamon ?", ils ont gentiment renvoyé au discours de Bernard Cazeneuve.

C'est un coup dur pour le gouvernement, qui s'était tacitement rangé derrière son ancien chef. L'ancien Premier ministre, Manuel Valls, s'est fait coiffer au poteau par le frondeur Benoit Hamon. Le scrutin de la primaire de la Belle Alliance Populaire sera-t-il respecté par tous les socialistes ? Les régles annoncées du rassemblement seront-elles suivies par tous ?

Les députés, eux, n'attendent pas

Réunis ce lundi matin par Bernard Cazeneuve pour tirer les leçons du scrutin, les différents ministres ont joué la carte du "silence radio" à la sortie et ont esquivé tour à tour les journalistes. Aucun commentaire sur un éventuel soutien et même aucune réaction face aux résultats. De Myriam El Khomri à Patrick Kanner en passant par Marisol Touraine ou Emmanuelle Cosse, les membres du gouvernement, qui ont très largement soutenu Manuel Valls, ont pris soin de ne rien lâcher aux médias.


Certains élus socialistes se sont permis plus de libertés.  Suivant l'exemple de ses collègues Gérard Collomb et Richard Ferrand, le député Alain Calmette a annoncé via Twitter, qu'"au vu des résultats de la primaire et conformément à (ses) convictions", il s'engageait derrière Emmanuel Macron. Même son de cloche pour Marc Goua et Dominique Baert.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Benoît Hamon, candidat du PS à la présidentielle

Plus d'articles

Lire et commenter