VIDÉO - Confiance, rythme effréné et confidences, on a passé 24 heures avec François Fillon

MARATHON - À moins d’un mois du premier tour de l'élection présidentielle, François Fillon enchaîne meetings sur meetings, réunions publiques et entretiens avec les journalistes ... Malgré les affaires et sa chute dans les sondages, le candidat de la droite est plus que jamais certain qu'il a ses chances de remporter la course à l'Élysée.

Les équipes de TF1 ont suivi le candidat de la droite, François Fillon, durant 24 heures, de Paris à Quimper. On y découvre un homme souvent en retard, agacé par les passages obligés au maquillage avant une émission et surtout un candidat très confiant malgré les affaires qui le poursuivent et les sondages qui le donnent en troisième position derrière Marine Le Pen et Emmanuel Macron qu’il surnomme désormais "Emmanuel Hollande".  


Il se dit d'ailleurs convaincu que le candidat du mouvement En Marche! peut s'effondrer, avec un socle d'électeurs friable et incertain. "C'est la vieille façon de faire de la politique. Ça consiste à faire plaisir à tout le monde, à essayé de croire que gagner les élections ça consiste à apporter à chaque catégorie de Français, un petit message sympathique", explique l'ancien Premier ministre. 

Une fois que nous aurons gagné les élections, tous ceux qui voudront venir nous aider sont les bienvenusFrançois Fillon

Lors de cette journée, François Fillon a également participé au 71è Congrès de la FNSEA à Brest aux côtés de 6 autres de ses concurrents dont Emmanuel Macron, Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan. Il a été le plus applaudi de tous. En visite à Quimper, le candidat de la droite est enfin revenu sur la main tendue de Manuel Valls en assurant : "Une fois que nous aurons gagné les élections, tous ceux qui voudront venir nous aider sont les bienvenus". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Elections présidentielles

Sur le même sujet

Lire et commenter