VIDÉO - "La France sera dirigée par une femme, ce sera moi ou Madame Merkel", la punchline de Marine Le Pen

PETITE PHRASE - Lors du débat d'entre-deux-tours de mercredi soir, Marine Le Pen a attaqué Emmanuel Macron en affirmant que quelque soit le résultat de l'élection, "la France sera dirigée par une femme". Une punchline très remarquée.

Dans un débat où les attaques ont fusé dans tous les sens, Marine Le Pen a balancé une punchline marquante. La candidate du Front National a en effet affirmé (avec beaucoup d’assurance) que "la France sera(it) dirigée par une femme" après la présidentielle, "moi ou Mme (Angela) Merkel". 

"La réalité, c'est que vous êtes allé voir Mme Merkel et que vous êtes allé lui demander sa bénédiction car vous n'envisagez de ne rien faire sans avoir son accord", venait-elle d'accuser, dénonçant "la soumission à l'Union européenne".

"Bien sûr que je veux une France qui se bat avec l'Allemagne", a répondu Emmanuel Macron, reprochant à la candidate FN "une de ces formules qui sont ridicules".  "Heureusement", a-t-il dit, "notre pays a eu des dirigeants visionnaires. Le général de Gaulle et le chancelier Adenauer ont su travailler ensemble, et ils ont construit cette Europe-là".

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle

Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le second tour de l'élection présidentielle 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet