VIDÉO - Municipales : Emmanuel Macron a voté au Touquet

VIDÉO - Municipales : Emmanuel Macron a voté au Touquet
Élections Municipales 2020

ELECTIONS - Vêtu d'un costume bleu et équipé d'un masque sur le visage, le président de la République Emmanuel Macron est arrivé un peu après midi aux abords de l'hôtel de ville du Touquet (Pas-de-Calais) pour voter, accompagné de son épouse Brigitte.

Il était attendu en fin de matinée par de nombreux habitants. Vêtu d'un costume bleu et équipé d'un masque sur le visage, Le chef de l'Etat Emmanuel Macron a voté ce dimanche vers midi, accompagné de son épouse Brigitte au Touquet (Pas-de-Calais), leur fief, considéré comme majeur dans son accession au pouvoir. 

Accueilli sous les applaudissements de la foule, le président de la République a salué les passants d'un geste de la main avant d'entrer dans l'hôtel de ville où des mesures de sécurité drastiques ont été mises en place, avant de rejoindre les élus locaux. Après avoir voté, il a retiré son masque. Le couple Macron s'est autorisé un bain de foule en gardant les distances nécessaires, en prenant le temps d'écouter ceux qui l'attendaient massés devant la mairie depuis plus d'une heure. 

Lire aussi

Vers une abstention record ?

La participation à midi au second tour des élections municipales dimanche s'établit à 15,29%, trois points en-dessous de ce qu'elle était à la même heure au 1er tour le 15 mars (18,38%), selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. La participation est inférieure de 4,5 points à midi à celle du second tour des municipales de 2014 (19,83%), et de plus de 8 points par rapport à 2008 (23,68%).

Le risque d'une abstention massive est l'un des enjeux principaux du scrutin, alors que moins d'un électeur sur deux - 44,3%, contre 63,5% en 2014 - s'était déplacé pour voter le 15 mars en raison des risques de contamination au coronavirus.

Les départements qui avaient le plus voté à midi sont la Corse du Sud (32,03%), le Cantal (28,92%), l'Allier (28,13%), la Lozère (27,73%) et les Landes (27,35%). Les départements s'étant le moins mobilisés sont la Seine-Saint-Denis (7,34%), l'Ille-et-Vilaine (8,18%), Paris (8,34%), les Hauts-de-Seine (8,96%) et le Val d'Oise (9,66%). Par ailleurs, les électeurs des trois départements très peuplés des Bouches-du-Rhône (15,99%), du Rhône (16,69%) et du Nord (13,74%) se sont déplacés dans des proportions proches de la moyenne nationale.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent