VIDÉO - "Vous nous faites un chantage au suicide ?" : l’échange surréaliste et (très) tendu entre François Fillon et Christine Angot

VIDÉO - "Vous nous faites un chantage au suicide ?" : l’échange surréaliste et (très) tendu entre François Fillon et Christine Angot
Élections Municipales 2020

(HYPER)TENSION – Invitée-mystère de "L’Emission politique", à laquelle participait François Fillon ce jeudi sur France 2, l’écrivaine Christine Angot s’en est vertement prise au candidat de la droite au sujet de ses démêlés judiciaires. Et n'a pas du tout apprécié l'allusion faite par le candidat de la droite au suicide de Pierre Bérégovoy.

"Est-ce que vous nous faites un chantage au suicide ?" Ambiance... Invitée "mystère" de L’Emission politique – comme c’est la tradition – à laquelle participait François Fillon ce jeudi soir sur France 2, l’écrivaine Christine Angot s’en est prise de manière très virulente au candidat de la droite à la présidentielle. Elle lui a notamment reproché son allusion à Pierre Bérégovoy (l'ancien Premier ministre socialiste de François Mitterand, mis en cause dans une affaire de prêt, s'était suicidé en 1993, ndlr), qu'il a dit "avoir compris" au début de l'émission.

Mais l’auteure ne s’est pas contentée de cela. Dès les premiers instants de sa prise de parole, Christine Angot a en effet multiplié les attaques et les accusations, en référence à Penelope Fillon, à La Revue des deux mondes ou aux costumes Arnys. Et sans prendre de pincettes : "Vous savez que si vous êtes élu, on aura un président en qui une large partie de la population n’aura pas confiance ?", lui a-t-elle lancé avant que ne débute un authentique dialogue de sourds.

UNE SÉQUENCE À REVOIR CI-DESSOUS À PARTIR DE LA 56e MINUTE >>

Lire aussi

"De quel droit vous me condamnez ?"

Toute l'info sur

L'affaire Penelope Fillon

"De quel droit vous me condamnez ?", lui a rétorqué François Fillon. "De quel droit vous estimez que l’emploi de mon épouse était illégal et qu’il était indécent ? C’est trop facile (…) On est dans un pays de droit. Et ce n’est pas parce qu’un journal a décidé de m’accuser que je suis coupable. Je ne le suis pas", a-t-il poursuivi. "Vous ne pouvez pas comprendre que je puisse être blessé par des accusations mensongères ?" Manifestement excédée et tendue, Christine Angot s’est alors mise à critiquer la "malhonnêteté" du discours de François Fillon. 

Les deux personnalités se sont ensuite renvoyées au visage leurs mises en examen respectives (Christine Angot vient d’être mise en examen pour diffamation pour un article publié en avril 2016 dans Libération, ndlr) sans que cela ne fasse – du tout – avancer le schmilblick. Et si David Pujadas, le présentateur, a bien essayé de rétablir un semblant de dialogue entre les deux personnalités, ses tentatives sont restées lettre morte. La messe était dite. Christine Angot a fini par quitter le plateau. Ambiance… 

Lire aussi

En vidéo

Claude Goasguen critique la "victimisation excessive" de François Fillon

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent