VIDÉO - Jean-Luc Mélenchon règle ses comptes avec "le tract" du Figaro

LA BALLE AU CENTRE - Mercredi soir, Jean-Luc Mélenchon a passé la première demi-heure de son meeting de Lille à régler ses comptes avec Le Figaro, qui a consacré plusieurs articles à démonter son programme. "Je veux remercier les hackers du Gorafi qui ont réussi à s'emparer de la Une du Figaro", a notamment ironisé le candidat.

Ce n'est pas une surprise, Le Figaro ne soutient pas Jean-Luc Mélenchon dans la course à la présidentielle. Alors que le candidat est en forte hausse dans les sondages, au point de titiller François Fillon, ce mercredi, le journal a consacré deux pages à démonter le programme "dévastateur" du "Chavez français". 


Après avoir consacré une note de blog à ce flux de critiques, Jean-Luc Mélenchon a passé la première demi-heure de son meeting lillois à régler ses comptes avec le journal de droite.

"Ils pensent qu'ils font un journal, ils se retrouvent avec un tract"

"Je veux féliciter les hackers du Gorafi qui ont réussi à s’emparer de la Une du Figaro" a déclaré le candidat de La France insoumise. "Aujourd’hui les plus malheureux au Figaro c’est les journalistes qui sont là-dedans qui voient un truc pareil. Eux ils pensent qu’ils font un journal, les mecs se retrouvent avec un tract !" "Un an de campagne et ils n’ont pas retenu un mot : mais qu’est-ce qu’ils font dans leurs bureaux ? Allons, on est le 12 avril ! Il a commencé le 11 février. Si ça se trouve dans dix jours ce type est au pouvoir, et vous n’êtes au courant de rien ?", a dit le candidat devant ses partisans. Jean-Luc Mélenchon a aussi mis en doute l'indépendance du journal, détenu par Serge Dassault.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Jean-Luc Mélenchon, l'"insoumis"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter