En route pour 2017 ? La violente charge de Bayrou contre Fillon

En route pour 2017 ? La violente charge de Bayrou contre Fillon

CANDIDATURE - Invité ce mercredi soir sur le plateau de France 2, François Bayrou a affirmé ne "fermer aucune porte" concernant une possible candidature à l'élection présidentielle de 2017.

Vers une quatrième candidature présidentielle ? François Bayrou laisse toujours planer le doute. Le président du Modem a déclaré mercredi 30 novembre sur le plateau du JT de France 2, "ne pas exclure" de se présenter à l'élection présidentielle de 2017. "Je ne ferme aucune porte" a-t-il soutenu. Un peu plus précis, ce jeudi matin sur RMC, il a annoncé qu'il donnerait sa réponse "en janvier ou février prochain". L'actuel maire de Pau, qui soutenait Alain Juppé dans le cadre de la primaire de la droite et du centre, refuse de se rallier à François Fillon, qualifiant son projet de "dangereux pour l'alternance". 

Toute l'info sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

C'est Robin des Bois à l'envers- François Bayrou, le 30 novembre sur France 2

François Bayrou avait un scénario tout tracé : il avait déclaré qu'il soutiendrait Alain Juppé si ce dernier remportait la primaire. Si Nicolas Sarkozy arrivait en tête, le président du Modem l'aurait combattu dans les urnes. Mais comme beaucoup, le maire de Pau n'avait pas prévu la spectaculaire victoire de François Fillon. Sa stratégie n'est donc toujours pas clairement définie.  

Lire aussi

    Dans la foulée, François Bayrou a violemment critiqué le programme du candidat des Républicains. Reprenant des mots de l'ancien ministre de l'Economie Alain Madelin, il a jugé que François Fillon "prenait aux pauvres pour donner aux riches", une manière de "Robin des Bois à l'envers", compare-t-il. "Son projet ne correspond pas aux nécessités de la France", enfonce-t-il.

    Les Français vont ressentir une grande injustice- François Bayrou

    "Annoncer en même temps que l'on va supprimer l’ISF pour le haut de la pyramide et qu’on va mettre deux points de TVA pour tous les consommateurs français qu'importe leur difficulté [...]. Est-ce que vous croyez que cela se passe comme ça ? Moi, mon sentiment, ma certitude, c’est que les Français vont ressentir une grande injustice."

    Enfin, le maire de Pau a annoncé qu'il allait prochainement "organiser des rencontres publiques" sur chacun des "sujets qui inquiètent les Français" dans le but de "proposer des solutions différentes aux mêmes questions". Le président du Modem s'est déjà présenté trois fois à l'élection présidentielle, sans parvenir à franchir le cap du premier tour, avec un pic à 18% en 2007.

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

    EN DIRECT - Covid-19 : l'Occitanie déclenche le plan blanc dans tous les hôpitaux de la région

    Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

    EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Montebourg prêt à offrir sa "candidature à un projet commun et à un candidat commun"

    VIDÉO - "Plus jamais ça" : l'alerte des parents de l'ado électrocutée par son téléphone en prenant un bain

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.